Greffé du foie, Steve Jobs reviendra fin juin chez Apple

Réseaux

Le big boss d’Apple, Steve Jobs, à 54 ans, se dit prêt à revenir aux commandes

Ce n’est plus un secret. Le patron d’Apple a subi, il y a plusieurs mois déjà, une greffe du foie, opération très délicate, s’il en est.

En début d’année, il avait fait savoir qu’il devait se retirer des affaires “durant plusieurs mois, jusqu’en juin“, afin de se mettre en convalescence. On avait alors cru à une aggravation de son état de santé. On parlait d’une perte de poids consécutive à un ” problème hormonal “. En réalité, il a subi une transplantation hépatique – confirme le Wall Street Journal. Il est prévu qu’il reprenne ses activités de direction au sein de la célèbre firme à la pomme, à la fin du mois de ce mois de juin, donc dans quelques jours.

Ce qui laisse entendre qu’il s’est bien remis, et plus vite que ce que l’on pouvait l’espérer dans son entourage.

Il va reprendre les rênes de la firme à un moment propice: Apple vient de lancer, ce vendredi 19 juin, la commercialisation de son nouvel iPhone 3Gs, promis à un nouveau succès, tant les opérateurs se le disputent. Récemment, la marque à la pomme a également introduit sur le marché, de nouveaux modèles Mac, dont certains au format ‘netbooks‘.

L’absence du très médiatique ‘boss’ s’était fait notablement remarquer lors de la dernière convention MacWorld et lors de l’annonce des nouveaux systèmes. Personne au sein de la compagnie n’est en mesure de le remplacer avec l’aura et la sagacité qu’on lui connaît.

Depuis sa ré-implication forte à la tête d’Apple, la firme n’a cessé de se développer, grâce à une diversification brillante et réussie vers l’iPod puis, plus récemment, vers le marché des ‘smartphones’ avec le succès de l’iPhone qui a propulsé la marque parmi les tout premiers fabricants de terminaux mobiles dans le monde -et les plus innovants notamment avec la banalisation de l’écran tactile.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur