Grève chez Capgemini : ce qui coince entre la direction et les syndicats

« On remet ça jeudi 21 avril. » Rendez-vous est pris chez la CGT Capgemini, après une première opération débrayage/déconnexion organisée hier. Six des huit organisations syndicales représentées au sein de l’ESN avaient appelé à ce mouvement. « Plusieurs centaines » de salariés s’y sont joints, d’après la CFDT Capgemini. En toile de fond, la négociation salariale 2022.

La fenêtre s’était officiellement ouverte à la mi-décembre 2021. Capgemini venait alors de revoir à la hausse son objectif de résultats. Du côté des syndicats, on réclamait une augmentation générale pérenne de 1500 €, entre autres revendications. Aux dernières nouvelles, on est passé à 2500 €.

La contribution de la France sous-valorisée ?

Le raisonnement de l’intersyndicale est résumé dans un tract diffusé cette semaine. Dans les grandes lignes :

– Capgemini dédie à la négociation salariale une enveloppe de moins de 3 M€, alors que l’activité en France a dégagé 240 M€ de bénéfices en 2021

– La majeure partie de cette enveloppe (1,84 M€) correspond à des rattrapages

– Cinq salariés sur six ne bénéficieront pas de ces rattrapages (700 € pour les salaires jusqu’à 43 004 € et 450 € jusqu’à 51 096 €), réservés à qui compte au moins trois ans sans augmentation

– Les 440 000 € consentis au titre de l’augmentation de la valeur faciale des tickets-restaurant le sont en deux temps (+15 centimes en 2022 ; +10 en 2023)… et ne feront que mettre Capgemini au niveau d’Altran

– Budget primes deux fois plus élevé que celui de la négociation salariale ; il l’est dix fois plus pour la participation… plafonnée à moins de 3 % de la masse salariale

– Le dividende a lui augmenté de 23 %, à 2,40 € par action

– En quatre ans, la France a vu son chiffre d’affaires progresser de 33 %, quand son effectif s’est réduit de 10 %

– Les perspectives sont bonnes pour 2022, avec une croissance de la marge de plus de 10 %

tract

Capgemini : les indicateurs financiers 2021

Qu’en est-il des chiffres que communique Capgemini ? Au global, en 2021, le chiffre d’affaires s’est élevé à 18,16 Md€ (+14,6 % par rapport à 2020). Pour une marge opérationnelle de 2,34 Md€ (+24,5 %), un résultat d’exploitation à 1,839 Md€ (+22,4 %) et un résultat net – part du groupe – à 1,157 Md€ (+20,9 %).

Hors C. A. interzones géographiques, la France a dégagé 3,799 Md€ de revenus (+10,3 %). Pour une marge opérationnelle de 389 M€ (+29,7 %) et un résultat d’exploitation à 247 M€… en recul de 16,9 %. Toutes les autres régions géographiques sont dans le vert sur ce point.

croissance revenus Capgemini

marge opérationnelle 2021

Toujours au niveau France, l’effectif moyen a progressé en 2021, comme l’effectif en fin d’année. Au niveau monde, on aura noté que l’offshore a représenté quatre cinquièmes du solde d’emplois.

onshore offshore Capgemini

Illustration principale © Capgemini