Gros succès d’Opera Mini sur l’iPhone

Logiciels

En seulement deux semaines, l’iPhone est devenu un des terminaux les plus utilisés pour le navigateur web Opera Mini. Une adoption rapide pour l’offre de l’éditeur norvégien.

Pari gagné pour la version iPhone du navigateur web Opera Mobile. Le premier jour, ce produit avait été téléchargé plus d’un million de fois. Depuis, ce succès ne s’est pas démenti, bien au contraire.

En seulement deux semaines, l’iPhone est ainsi devenu le troisième smarthpone le plus utilisé sous Opera Mini, et même le premier aux États-Unis, où il détrône le BlackBerry. Ce couple s’impose également au Royaume-Uni, en Allemagne, en Australie, au Canada, en Corée et au Japon. Notez que les vingt terminaux où Opera Mini est le plus souvent installé sont – à l’exception de l’iPhone – tous signés Nokia ou Sony Ericsson. Symbian est donc largement représenté. Mais, après tout, c’est l’OS mobile numéro un du marché.

La compagnie n’en dira pas plus sur les changements constatés en avril. Elle dévoile toutefois les statistiques du mois de mars : Opera Mini disposait alors de 55,2 millions d’utilisateurs, un chiffre en progression de 9,3 % depuis février. 25,8 milliards de pages web ont été affichées à l’aide de ce logiciel, soit une hausse de 17,4 % en un seul mois. Enfin, et cela plaira aux opérateurs, le trafic généré est en hausse de 19,8 %, à 396 To. Les responsables de la compagnie précisent que sans les technologies de compression de page intégrées à Opera Mobile, le trafic aurait dépassé les 3600 To.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur