Guerre de consolidation dans les télécoms scandinaves

Régulations

L’opérateur télécoms norvégien Telenor annonce le rachat des câblo-opérateurs et fournisseurs d’accès à Internet suédois Bredbandsbolaget et danois Cybercity

Les pays scandinaves sont l’objet d’une guerre de positions entre les deux principaux opérateurs télécoms, TDC et Telenor, sur fond de consolidation des réseaux fixes et mobiles.

TDC avait marqué des points en 2004 avec le rachat de deux fournisseurs d’accès à Internet locaux en Suède et au Danemark. Telenor, son principal concurrent, souffre de la guerre des prix, qui a entraîné une chute de -45% de ses résultats au premier trimestre. Il recherche donc de nouveaux relais de croissance hors de son marché historique, saturé. Et il mise sur la croissance externe avec des prises de contrôle de sociétés un peu partout dans le monde. L’opérateur fait donc d’une pierre deux coups : pour 841,9 millions d’euros, il vient de s’offrir deux câblo-opérateurs et fournisseurs d’accès à Internet locaux, le suédois Bredbandsbolaget et le danois Cybercity. Avec 335.000 abonnés et une part de marché de 24%, Bredbandsbolaget est le deuxième FAI suédois. Plus petit, Cybercity affiche 90.000 abonnés au haut débit, et seulement 8% de part de marché. Mais il affiche une meilleure rentabilité et un potentiel supérieur.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur