Guerre des brevets : Apple poursuit Samsung jusque dans ses terres

CloudSmartphonesTablettes

Apple a décidé de porter plainte contre Samsung pour viol de brevets propres à l’iPad et l’iPhone. Une nouvelle plainte qui s’ajoute aux nombreuses que les deux firmes se lance depuis plusieurs mois.

Alors qu’Apple fait la paix avec Nokia, sa récente victoire face à Samsung semble avoir regonflé l’entreprise de Cupertino qui a décidé de poursuivre son concurrent sur son propre terrain. Selon Reuters, Apple a déposé une nouvelle plainte contre Samsung mais en Corée du Sud, cette fois. Toujours pour des histoires de viols de brevets.

Cette nouvelle attaque vient s’ajouter aux nombreuses plaintes déposées de part et d’autre depuis avril dernier. Apple accusait alors Samsung d’avoir copié l’iPad et l’iPhone dans son ergonomie et même dans son « design commercial ». Le géant coréen répliquait en déposant à son tour plainte contre l’entreprise de Steve Jobs en Corée du Sud, au Japon et en Allemagne.

Plus récemment, Apple obtenait gain de cause alors que la Justice américaine refusait à Samsung la demande de voir les futures iPad et iPhone pour vérifier que les prochains smartphone et tablette de Cupertino ne violent pas ses brevets. Apple poursuit donc l’offensive en attaquant son concurrent sur ses propres terres.

La tension monte, donc, entre les deux entreprises sous pression concurrentielle. Si l’iPad reste la tablette la mieux vendu (et de loin) du moment, Samsung s’est taillé, en quelques mois, quelques belles parts de marché avec son smartphone Galaxy S sous Android considéré comme le concurrent direct de l’iPhone. Et son successeur, le Galaxy S2 affiche de plus grandes ambitions encore. Même sur le marché des tablettes, le coréen se montre très offensif avec des modèles plus fins que l’iPad.

Cette guerre de brevets risque au final de nuire aux deux entreprises. Lesquelles, si elles sont concurrentes, affichent aussi des relations commerciales de fournisseur-client. Samsung est (était?) le principal fournisseur des processeurs A5 qui équipent l’iPad 2 mais aussi des modules mémoires. Apple constitue son deuxième client après Sony. Une rupture des relations commerciales entre Apple et Samsung pourrait donc avoir une incidence sur leurs résultats respectifs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur