Pour gérer vos consentements :
Categories: Logiciels

Guerre des liseuses : Barnes&Noble lance Nook wifi à 149 dollars

L’été sera chaud pour les liseuses électroniques. Les offres se multiplient et si l’iPad d’Apple, multi-fonctions, n’est pas un e-book, il ravage tout sur son passage. Déjà plus de deux millions d’iPad se sont vendus en deux mois à travers le monde. Le site de e-commerce Amazon ou le libraire américain Barnes&Noble ont donc décidé de revoir leur stratégie marketing. Les soldes débarquent aussi chez les e-reader.

Les e-readers Nook, du libraire Barnes&Noble, et Kindle, d’Amazon, sont parmi les premiers à faire les frais de la puissance Apple. Leurs tarifs sont ainsi revus à la baisse. Chez Barnes&Noble, le Nook est passé de 259 dollars à 199 dollars. Stratégie identique chez Amazon qui propose désormais son Kindle à 189 dollars au lieu de 259 dollars. Les consommateurs ont de quoi se frotter les mains.

Un millions de livres électroniques disponibles chez Barnes&Noble

A la conquête du marché des liseuses, le libraire américain lance aussi un nouveau lecteur qui, lui, pourrait creuser l’écart entre le libraire et le site de e-commerce. Le Nook Wi-Fi, sans 3G, est en effet vendu à 149 dollars (2 Go d’espace disque, lecteur de carte SD, écran 6 pouces). Selon les utilisations, ce prix peut s’avérer plus attractif encore que le CyBook Opus du français Bookeen.

Si le prix compte, la plateforme de vente et de téléchargement de livres électroniques de ces éditeurs peut s’avérer déterminante pour les amateurs de lecture numérique. Google, qui ne commercialisera finalement pas d’e-book, lancera d’ailleurs au cours de l’été, Google Editions, une plate-forme qui devrait recenser plus de 400 000 titres dans un premier temps et téléchargeables sur tous les terminaux.

De son côté, Kindle Store fait un peu moins bien, autour de 300 000 livres électroniques disponibles, alors que Barnes&Noble propose plus d’un million d’exemplaires en téléchargement. De ce côté-ci, le verdict est sans appel pour les lecteurs.

Quant au Libretto W100, le dernier PC portable de Toshiba qui peut s’utiliser comme une liseuse et sort en Europe vers la fin de l’été, il ne représente sûrement pas une menace pour les liseuses tant son prix est élevé. Il est en effet annoncé à plus de 1000 euros.

Recent Posts

Quand le candidat IT idéal n’est pas celui que vous croyez

L'usage de "deepfakes" et d'informations d'identification personnelle volées progresse chez les candidats et usurpateurs patentés…

1 jour ago

Roaming : le menu dans l’Union européenne jusqu’en 2032

La nouvelle régulation sur l'itinérance mobile dans l'UE est entrée en application. Quelles en sont…

1 jour ago

Vers une régulation européenne des cryptoactifs : quelles bases technologiques ?

Les colégislateurs de l'UE ont trouvé un accord provisoire sur trois propositions de règlements touchant…

1 jour ago

Google Cloud ouvre sa région France

Google Cloud dispose d'une région France lancée commercialement fin juin. Une étape indispensable pour lutter…

2 jours ago

Pourquoi FedEx bascule des grands systèmes au cloud

Le transporteur américain FedEx va fermer les 20% restants de ses mainframes dans les deux…

2 jours ago

Cloud de confiance : quelle feuille de route pour S3NS, la coentreprise Google-Thales ?

Sous l'ombrelle S3NS, Google et Thales esquissent une première offre en attendant celle qui visera…

2 jours ago