Guillaume Poupard, un spécialiste de la crypto, prend la tête de l’Anssi

RégulationsSécurité

Le successeur de Patrick Pailloux à la tête de l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information est issu de la Direction Générale de l’Armement. C’est un spécialiste des questions de cryptographie.

Le nom du successeur de Patrick Pailloux aux commandes de l’Anssi (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information) a été dévoilé hier, en conseil des ministres. Il s’agit de Guillaume Poupard, ingénieur en chef de l’armement en option recherche. Il devient le second directeur général de l’histoire de l’agence, après Patrick Pailloux. Fin 2013, l’Anssi comptait 350 personnes pour un budget de 75 millions d’euros.

Jusqu’alors, Guillaume Poupard occupait les fonctions de responsable du pôle de sécurité des systèmes d’information à la Direction générale de l’armement (DGA, fonctions prises en 2010). A ce titre, il est responsable de l’expertise technique dans ce domaine qui inclut en particulier les questions de cyber-défense.

Docteur en cryptographie

Guillaume Poupard est polytechnicien, spécialisé en mathématiques et informatique, et docteur en cryptographie (il a soutenu sa thèse, dirigée par Jacques Stern à l’Ecole Normale Supérieure de Paris, en 2000). Il a également dirigé le laboratoire de cryptographie de la DCSSI, la Direction Centrale de la Sécurité des Systèmes d’Information remplacée par l’ANSSI en 2009.

Guillaume Poupard a souvent participé à des tables rondes ou des auditions parlementaires sur le thème de la cyber-défense et de la cyber-sécurité. Par exemple, il a pris la parole lors du colloque « La Cyberdéfense : Quelles perspectives après le Livre blanc ? » organisé au Sénat le 16 mais 2013, mais aussi devant la Commission de la défense nationale et des forces armées de l’Assemblée nationale organisée le 10 juillet 2013, notent nos confrères de ITespresso.

Par le biais d’un blog, Olivier Berger, grand reporter à La Voix du Nord, apporte également quelques précisions sur sa vision de la cybersécurité

Rappelons que le précédent directeur de l’Anssi, Patrick Pailloux, a pris les fonctions de Directeur technique de la DGSE (Direction générale de la sécurité extérieure), une direction regroupant plus de 3 000 personnes. Il y remplace Bernard Barbier, qui a occupé cette fonction pendant 7 ans avant de partir chez Sogeti.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur