Hadopi : Le gouvernement a choisi ses traqueurs de pirates

Régulations

Selon le ministère de la Culture, la société Extelia, filiale de La Poste sera chargée de l’identification de téléchargeurs. Les facteurs passent aux e-mails

Le mécanisme de la riposte graduée, issue de la loi Hadopi se met en place. La haute autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur Internet promet donc d’avertir très prochainement les internautes qui téléchargeront du contenu illégalement sur le web.

A en croire le quotidienLes Echosde ce mardi 21 juillet, l’envoi des courriels et des recommandés d’avertissement sera confié à une filiale de La Poste, Extelia. Le “bras armé” de l’Hadopi devra donc, selon les vœux de l’ex-ministre de la Culture, Christine Albanel envoyer les quelques 10.000 messages électroniques par jour, comme promis. Un premier avertissement.

La ministre d’alors avait bien précisé que la loi était là pour sanctionner les personnes qui ont des habitudes de téléchargement, c’est-à-dire à peu près tout le monde ayant un ordinateur. Un nombre qui promet de d’augmenter puisque la première infraction notifiée va courir pendant un mois entier. Un dispositif chargé de dissuader le contrevenant.

Extelia, société spécialisée dans l’externalisation de tâches informatiques sera chargée d’établir la correspondance entre une adresse IP la ‘carte d’identité numérique‘ d’une machine sur Internet et le nom du possesseur de la ligne Internet utilisée par cette machine. Elle fera donc le lien (présumé) entre la machine et l’internaute…

L’Hadopi qui dispose, selon Les Echos d’un budget de 6,7 millions d’euros pour 2009 devrait être mise en place à l’automne pour une phase de lancement qui durera environ une année. Rien ne dit cependant sur quelle adresse les internautes seront joints (a priori celle du FAI ) mais Extelia sera avertie par les ayants-droits en cas de constatation d’infraction.

La Poste ne se contentera désormais plus de livrer le courrier mais enverra donc des e-mails. Surveillez vos boîtes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur