HANA 1.0 : SAP tourne vraiment la page

Cette fois, il n’y aura plus de sursis : le 30 juin 2021, la maintenance de HANA 1.0 prendra fin. SAP n’abandonnera pas tout à fait le support. Mais il le fournira au cas par cas. Et ce sera sans correctifs. L’éditeur s’engage à fournir « autant que possible » une assistance aux clients qui le solliciteraient.

Cette aide pourra inclure la recommandation de migrer vers HANA 2.0. Préférentiellement vers la dernière révision (SPS 05), dont la maintenance sera assurée jusqu’en juin 2025.

timeline support HANA

Pour réaliser le processus, il y a de nombreux éléments à prendre en considération. À commencer par les exigences matérielles. Pour ce qui est des processeurs Intel, SAP recommande au moins la microarchitecture Haswell (Core 4e génération). HANA 2.0 peut fonctionner sur des puces Westmere et Ivy Bridge… au risque de performances dégradées.
Concernant les systèmes IBM, c’en est fini de la prise en charge des CPU gros-boutistes (Big Endian) : HANA 2.0 ne gère que le petit-boutisme (Little Endian), au minimum sur des POWER8.

Parmi les autres éléments à surveiller pour migrer depuis HANA 1.0 :

  • Les changements que SAP a apportés sur la couche de persistance, pour les métadonnées et le magasin en colonnes
  • Le passage au MDC (Multitenant Database Container). Avec HANA 2.0, c’est l’architecture par défaut. Elle implique une base de données pour l’administration et une ou plusieurs bases locataires.
  • Les OS pris en charge et la compatibilité des applications qu’on souhaite basculer

La fin du support de HANA 1.0 vaut aussi pour l’environnement Neo sur Cloud Platform. Depuis décembre 2020, on peut y provisionner des instances HANA 2.0. Un outil de conversion des systèmes monoclusters s’y est ajouté en début d’année. Il est complété d’un outil de migration en self-service.

Photo d’illustration © KanawatVector – Adobe Stock