Hardware : neuf fabricants sur dix investissent dans le logiciel

CloudLogicielsPoste de travailProjetsServeurs
gemalto-etude-hardware-software

Selon une étude Gemalto, 84% des fabricants de matériel technologique font évoluer leur modèle d’affaires pour intégrer le logiciel comme source de valeur ajoutée.

Les fabricants de matériel informatique et équipements technologiques s’orientent davantage vers des modèles basés sur le logiciel, selon Gemalto dans une étude commandée au cabinet Vanson Bourne*.

Premier enseignement du sondage : 84% des managers interrogés déclarent faire évoluer leur modèle d’affaires. Et ce, pour intégrer le logiciel comme source de valeur ajoutée et de génération de revenus.

Parmi eux, près de quatre dirigeants sur dix (37%) affirment que leur entreprise ont effectué une transition complète vers ce modèle. De plus, ils ont constaté une augmentation moyenne des revenus de 11%.

Ils prévoient également une croissance de 15% à 18% des seuls revenus issus du logiciel, au cours des cinq prochaines années.

Une tendance qui s’expliquerait par les investissements dans le logiciel. Des investissements effectués au cours des cinq dernières années par 94% des fabricants.

Adaptation aux évolutions du marché

Par ailleurs, les fabricants de matériel qui s’orientent davantage vers un modèle basé sur le logiciel ont observé d’autres bénéfices, à savoir :

Des catalogues produits étoffés (pour 86% des répondants concernés). Une expérience clients améliorée (84%). Et, enfin, une adaptation plus poussée aux évolutions du marché (79%). Et davantage de compétitivité (73%).

« Que ce soit pour recueillir des informations sur l’utilisation de leurs produits, mettre en place un paiement à l’usage (pay-per-use), ou encore pénétrer de nouveaux marchés, toutes les entreprises interrogées ont identifié un réel besoin de transformer leur façon de faire des affaires », a commenté Shlomo Weiss, Vice-Président monétisation des logiciels chez Gemalto.

Mais cette évolution ne se fait pas sans heurt. Plus de 9 répondants sur 10 déclarent rencontrer des difficultés de mise en oeuvre.

Celles-ci sont liées, dans plus de la moitié des cas (56%), à l’acquisition de compétences nouvelles. La guerre des talents passent par là.

How software is powering the hardware renaissance” : étude réalisée auprès 300 décideurs du secteur IT entre les États-Unis, la France, le Royaume-Uni, l’Allemagne et le Japon.  Etude à télécharger ici (format PDF)

Lire également :

Sécurité : Gemalto lance une carte biométrique incitant au paiement sans contact

Les dépenses IT plombées par le hardware en 2017

crédit photo © shutterstock


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur