Harwell Dekatron ‘The WITCH’, le plus vieil ordinateur au monde

Composants

‘The WITCH’ est le plus vieil ordinateur en état de marche au monde… Il rejoint le National Museum of Computing.

Le Wolverhampton Instrument for Teaching Computation from Harwell, surnommé The WITCH mais officiellement nommé Dekatron, est l’un des premiers ordinateurs numériques, conçu en 1949, fabriqué et déployé à Harwell en 1951. Il a retrouvé vie 61 ans plus tard au National Museum of Computing britannique de Bletchley Park.

Des lampes et des relais

Préfigurant le monde du mainframe, The WITCH pèse 2,5 tonnes et mesure 5 mètres de long. Il occupe une pièce entière à lui seul, qu’Il suffit à chauffer… Il aura fallu 15 ans de négociations puis deux ans et demi aux volontaires du Museum pour restaurer et remonter les pièces, et que Dekatron reprenne du service.

Il y a certes quelques ordinateurs datant de la même époque qui s’affichent de par le monde. En revanche, The WITCH est le seul à fonctionner aujourd’hui avec ses pièces d’origine (95% des pièces, pour être précis), 828 lampes à gaz Dekatron et 4000 relais, retrouvées dans un débarras en 2009 ! Les opérations de calcul, simples mais jusqu’alors réalisées à la main, à la règle à calcul, ou sur des machines mécaniques, s’affichent sur des tubes alignés dans une des 10 cathodes. Autant dire que cet ordinateur est aujourd’hui le seul qui affiche physiquement ce qui se déroule dans sa mémoire. Le résultat est frappé sur une fine bande de papier.

Préchauffage et vitesse réduite

Il lui faut une demi heure pour se lancer, et 10 secondes pour réaliser une simple multiplication avec deux décimales ! Et il ne pouvait fonctionner que 80 heures par semaine. Autant dire que face à lui une simple calculatrice à quelques euros est aujourd’hui un véritable monstre de calcul et de précision. Mais à l’époque la technologie était remarquable.

A l’issue de sa conception, en 1951, Dekatron a servi durant 6 ans aux calculs complexes de la recherche nucléaire britannique. En 1957, il rejoint le Wolverhampton and Staffordshire Technical College, et c’est là qu’il prend son surnom, The WITCH. Il continuera durant presque 20 ans à servir d’outil pédagogique. En 1973, il entre au Guinness Book des records, au titre d’ordinateur le plus durable. En revanche, ils ne sont plus que deux individus à être encore vivants parmi ses concepteurs.

 


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – L’histoire des ordinateurs Apple en 20 questions
Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous les inventeurs hi-tech européens ?
Quiz Silicon.fr – 20 questions pour les 20 ans du ThinkPad !

Le plus vieil ordinateur de la planète en images

Image 1 of 9

The WITCH
The WITCH

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur