Haut débit : la France au pied du podium européen

Régulations

La France, au quatrième rang en Europe, occupe la 11ème place dans le monde

Malgré les promesses répétées des hommes politiques, le taux de pénétration du haut débit en Franc reste plus que jamais une thématique brûlante. Selon une étude réalisée par le cabinet Gartner, la France, avec un taux de pénétration de 58,7%, occupe la quatrième place dans le classement européen du haut débit. Les Pays-Bas, la Suisse et le Royaume-Uni devancent la France dans ce palmarès.

Au niveau mondial, la France, située à la 11ème place, est distancée par la Corée du Sud (93% des foyers), Hong-Kong (76% des foyers) et les Pays-Bas (73% des foyers). Selon les dernières données établies par l’Arcep (le régulateur des télécoms), la France comptait en mars dernier 16,2 millions de clients haut débit.

Des nations telles que les Etats-Unis, le Japon ou l’Australie affichent toutes un taux de pénétration du haut débit inférieur à 60%. Les effort consentis outre-Atlantique pour le WiMax, la connexion internet sans fil à haut débit, notamment devraient modifier ce chiffre.

Malgré tout, la pénétration mondiale du haut débit progresse. En 2007, seuls 1 8% des foyers possédaient un accès au haut débit. D’ici à 2012, ce chiffre devrait atteindre 25%.

Les pays les plus petits, les plus denses ou dont le gouvernement soutient le développement des infrastructures internet, ont un avantage. En conséquence, d’ici 2012, ils conserveront leur avance en terme de taux de pénétration” estime le cabinet.

Ces derniers chiffres du Gartner mettent en lumière l’ampleur de la tâche à laquelle les autorités et les fournisseurs d’accès doivent s’atteler pour combler l’abysse qui sépare les nations en matière de connexion au haut débit.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur