Haut débit: la Grande Bretagne coiffe la France au poteau

Régulations

L’écart est minime mais symbolique

La Grande-Bretagne vient d’être sacrée championne européenne du haut débit en nombre de lignes, selon la dernière étude Point Topic. Le pays s’empare de la première place, jusqu’à aujourd’hui occupée par la France, avec 9,8 millions de connexions haut débit (ADSL, câble…) à la fin de l’année, contre 9,7 millions en France. L’Allemagne occupe la troisième place. La domination de la ‘perfide Albion’ devrait s’accélérer, car le pays est encore très en retard en matière de dégroupage: 112.000 lignes dégroupées contre plus de 2,5 millions en France. Au niveau mondial, les Etats-Unis trustent le haut du classement avec 40,9 millions de lignes, devant la Chine (35 millions) et le Japon (20,9 millions). Au total, toujours selon Point Topic, on dénombrait à fin décembre 200 millions de lignes haut débit dans le monde. Pour se consoler, nos compatriotes pourront mettre en avant leur titre de ‘plus gros consommateurs d’internet en Europe’. Selon une étude de l’European Interactive Advertising Association (EIAA), un internaute français passe en moyenne 13 heures par semaine sur la Toile, contre une moyenne européenne de 10 heures 30. Il devance l’internaute britannique qui consomme 11 heures par semaine. Mieux, 32% des Français interrogés passent plus de 16 heures sur Internet. Pour la première fois, nous faisons mieux que les Scandinaves.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur