Haut débit : l’Arcep constate un recul de nouveaux abonnés

Cloud

La France compte plus de 14 millions d’abonnés haut débit,
mais l’afflux de nouveaux adeptes ralentit

Sur le 2è trimestre 2007, 500.000 personnes (+4% sur un trimestre) ont opté pour des offres haut débit en France.

Sur les 12 mois écoulés, le taux de croissance s’est élèvé à +28%.

Pourtant, il y a bien un ralentissement de la croissance.

Entre juin 2005 et juin 2006, le haut débit avait attiré près de 3,2 millions de nouveaux clients. Entre septembre 2005 et septembre 2006, on en avait enregistré 3,3 millions. Un an plus tard, entre juin 2006 et juin 2007, le haut débit n’a attiré “que” 3,15 millions de nouveaux abonnés.

Le régulateur note que la croissance du parc d’abonnés sur une année se stabilise autour de 30% contre 40% un an plus tôt.

L’arrivée prochaine du très haut débit, avec notamment la fibre optique, devrait influer sur les chiffres de l’Internet haut débit en France. Le léger recul actuel pourrait être accentué par un report des consommateurs vers une connexion Internet plus rapide.

L’Arcep souligne également qu’à la fin du premier semestre, pour la première fois, les demandes des opérateurs alternatifs sur le marché de gros de France Télécom concernaient majoritairement des accès sans abonnement téléphonique. Fin juin, 3,5 millions de foyers avaient coupé le cordon avec France Télécom.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur