HD-DVD : Toshiba met le paquet avant Noël

Cloud

Le japonais Toshiba intègre la technologie au coeur de ses PC portables grand public et casse les prix de ses lecteurs HD DVD de salon. Maix aux USA, son format est à la traîne face au Blu-ray de Sony

Noël risque d’être une période cruciale pour le marché des DVD de nouvelle génération. Toshiba, soutien principal du HD-DVD a donc décidé de sortir l’artillerie lourde.

S’appuyant sur une baisse substantielle des coûts de production de la technologie HD-DVD, Toshiba revoit à la baisse les prix de sa gamme de lecteurs de salon avec un premier modèle à 349 euros pour le HD EP30 et 449 euros TTC pour le HD EP35. Rappelons qu’en janvier 2007, Toshiba lançait ses premières platines HD DVD, avec le HD E1 et le HD XE1, respectivement positionnés à 599 euros et 899 euros TTC.

Outre une baisse de prix, Toshiba joue au Père Noël puisque deux films Universal seront offerts avec une platine et cinq titres supplémentaires pourront être commandés pour un euro. Un bundle bien efficace…

Par ailleurs, Toshiba va généraliser l’ntégration du HD-DVD dans sa gamme de PC portables : Satellite, à partir de 999 euros.

Moins d’un an après son lancement en Europe sur le Qosmio G30, Toshiba a donc décidé d’accélérer la démocratisation du HD-DVD en généralisant son adoption sur ses gammes de PC portables grand public Satellite A200, Satellite P200 & Satellite X200. Toshiba met également en avant un accord avec Microsoft autour de la technologie HDi qui permet de concevoir des interfaces interactives sur les disques, technologie soutenue par la nouvelle alliance Advanced Interactivity Consortium.

Reste désormais à attendre la réaction du camp Blu-ray emmené par Sony. La guerre des chiffres e fait donc que commencer, même si les consommateurs risquent encore d’attendre, vu que deux standards sont en présence…

En attendant, il semble qu’aux Etats-Unis, le Blu-ray ait remporté la première bataille. Selon Home Media Research, division de Home Media Magazine, entre le 1er janvier et le 30 septembre, les ventes américaines de disques Blu-ray se sont élevées à 2,6 millions d’unités contre un total de 1,4 million de disques HD-DVD.

D’après Tom Adams, de l’institut Adams Media Research cité par Reuters, sur l’ensemble de l’année 2007, les consommateurs auront dépensé 186 millions de dollars pour des disques Blu-ray contre 91 millions pour des disques HD-DVD. Néanmoins, la donne pourrait changer. Les analystes s’attendent en effet à ce que de nouveaux ralliements au HD-DVD et la sortie prévue de films à gros succès inversent la tendance au quatrième trimestre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur