HDS bascule ses serveurs lame vers le Xeon E5-2600

Cloud

Hitachi Data Systems livre un serveur lame dédié au calcul, équipé des nouveaux processeurs Xeon E5-2600 d’Intel. L’Hitachi Compute Blade 500 dispose également d’une technologie intégrée de partition logique.

Après Cisco, Dell, HP et Oracle, c’est au tour d’Hitachi Data Sytems de proposer des serveurs équipés de processeurs Intel Xeon E5-2600. Nous retrouvons ainsi ces composants de nouvelle génération au sein de l’Hitachi Compute Blade 500, un serveur lame.

« Le serveur Hitachi Compute Blade 500 marque une nouvelle étape dans notre stratégie serveurs qui traduit notre volonté d’aider nos clients à limiter les efforts d’intégration et accélérer la mise en production », explique Roberto Basilio, vice-président infrastructure platforms product management, HDS.

« Avec ce modèle, nous comme capables d’accélérer le rythme de déploiement et d’abaisser le TCO grâce à l’étroite intégration avec nos solutions de stockage et les solutions de réseau de données standard du marché, ainsi qu’à l’interfaçage avec les plates-formes d’administration classiques des datacenters. »

Un serveur lame haute densité

L’Hitachi Compute Blade 500 est une machine compacte. Un châssis « 6U » pourra ainsi en accueillir 8. Particularité intéressante, ce serveur dispose de la technologie de partition logique LPAR, directement intégrée au niveau du firmware. Une solution issue des « mainframes » de la firme. Le serveur est également doté d’un commutateur Ethernet à 10 Gbit/s.

Crédit photo : © HDS


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur