Hébergement : Gandi passe à l’IPv6

Réseaux

Très à la pointe de l’actualité, la compagnie avait, curieusement, omis de passer à l’IPv6. Cette lacune est maintenant presque combléeUne lacune désormais comblée. Ou presque.

Gandi est un fournisseur de noms de domaine populaire dans l’Hexagone. Il gère ainsi plus de 875.000 noms de domaine ! La société est également connue pour son offre d’hébergement flexible, qui demeure un des premiers exemples à large échelle de solution decloud computing.

Leland Vandervort, directeur des réseaux chez Gandi, annonce sur le blogue officiel de la compagnie que l’architecture interne est en passe de basculer vers l’IPv6. “Nous avons ces dernières années eu une activité très forte en termes de sorties produits, mais bizarrement nous n’avions pas encore opéré cette bascule. Sans doute parce que l’urgence ne se faisait pas vraiment sentir. Il est temps de nous y atteler !”

Aujourd’hui, cette technologie est en test chez Gandi. La société devrait toutefois proposer une phase bêta (au nombre de places limité) d’ici peu. La comptabilité avec l’IPv6 sera ensuite offerte “pour l’ensemble des services et pour tout le monde”, précise Leland Vandervort. Bon point, les clients de la compagnie pourront alors basculer vers l’IPv6 quand ils le souhaiteront (visiblement, Gandi ne souhaite pas forcer cette migration). Placée en surcouche des services existants, cette technologie n’impactera pas ceux qui souhaitent rester en IPv4.

Fidèle à ses habitudes, Gandi prendra le temps nécessaire à la mise au point de son offre et dévoilera les avancées de ses travaux au travers de son blogue.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur