Hémorragie à la direction de Salesforce.com

Cloud

Le roi du Saas perd trois présidents exécutifs

Que se passe-t-il chez Salesforce.com ? L’éditeur d’applications hébergées subit actuellement une véritable hémorragie de ses ‘Top Executives’. Coup sur coup, trois présidents de la firme ont annoncé leurs départs volontaires ou non.

Le départ le plus notable concerne Steve Cakebread, président et chef de la stratégie du groupe. Un poste critique. L’homme a démissionné au début du mois de février, selon des sources citées par le New York Times. Il entend se consacrer à d’autres opportunités professionnelles.

La réaction de Salesforce ne s’est pas fait attendre :“cette démission pour raisons personnelles n’est ni source de polémique, ni source de désagrément pour l’entreprise”.

Dans le même temps, on apprend que les postes de Gary Hann ( pré sident executif pour les ventes) et de Dave Orrico (également exécutif dans les ventes) ont été purement et simplement supprimés par le groupe, toujours selon des sources citées par le quotidien. Pas de commentaires de la part de l’éditeur.

La raison de ces départs n’est pas à chercher du côté des résultats. Pour son 3e trimestre, Salesforce fait état d’un chiffre d’affaires en hausse de 43% à 277 millions de dollars. Le bénéfice net atteint 10,1 millions de dollars contre 6,5 millions un an plus tôt.

Même si Wall Street s’interroge sur le modèle économique du software as a service, le Saas est une opportunité de taille pour les entreprises du secteur dans un contexte de crise (réduction des couts d’acquisition et de possession pour les entreprises). Mais visiblement, chez l’éditeur, cette tendance ne rassure pas.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur