Heure US: êtes-vous prêts pour le 11 mars ?

Régulations

Le changement d’heure aux Etats-Unis aura lieu avec trois semaines d’avance,
le 11 mars et pourrait provoquer quelques problèmes dans certains systèmes
informatiques

Aux Etats-Unis, l’Energy Policy Act de 2005 a modifié les dates de changement d’heure, le Daylight Saving Time (DST), accordant quatre semaines supplémentaires à la période d’été.

Les dates du DST sont désormais le second dimanche de mars, soit trois semaines plus tôt, et le premier dimanche de novembre, soit une semaine plus tard.

Rien de bien nouveau, juste un changement de dates, pourrait-on objecter, si en réalité la modification du DST ne présentait le risque d’avoir un impact plus important encore sur les systèmes informatiques en semant la confusion.

Rappelons tout d’abord que le système des heures d’été / heures d’hiver peut entraîner, au-delà des erreurs diverses d’heure, de programmation et d’agenda, une faille dans les applications mission-critique. De même, de nombreux systèmes d’authentification sont dépendants des horaires. C’est pourquoi ces changements sont généralement programmés.

En revanche, un changement des dates nécessite de reprogrammer les applications de changement d’heure sur les systèmes? Sans oublier d’anticiper les sauvegardes a priori et d’effectuer les tests a posteriori.

Pour les utilisateurs américains de Windows, par exemple, Microsoft a mis à jour son OS. A condition que les mises à jour ont été suivies… Ce n’est pas le cas cependant pour Windows 2000 et les versions qui ont précédé.

Cette limitation pointe le principal danger lié au changement de date de transition du DST : les anciens systèmes. Soit ils nécessitent une intervention manuelle, soit ils sont encore sur un système automatique programmé sur les anciennes dates !

Qu’elles soient européennes disposant de filiales outre Atlantique, ou américaines disposant de filiales européennes, les entreprises doivent prendre en compte et anticiper le DST, sans quoi ce qui n’est devenu, au fil des décades, qu’une simple opération de routine, pourrait se transformer en cauchemar !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur