Hitachi Data Systems met de la 3D scaling dans son offre de stockage

LogicielsStockageVirtualisation

L’offre Virtual Storage Platform de HDS intègre les composants des équipements de stockage tiers dans une virtualisation globale avec technologie multi-tier automatisée.

Hitachi Data Systems (HDS) a profité du lancement mondial de sa nouvelle architecture Virtual Storage Platform (VSP) à Amsterdam et à Santa Clara, pour annoncer son nouveau logiciel d’administration Hitachi Command Suite 7. Au passage, le constructeur a souligné son intention de développer son activité de services, qui représente près de 50  % de son chiffre d’affaires en Europe.

La nouvelle architecture Virtual Storage Platform (VSP) repose sur une évolutivité à trois dimensions (3D scaling). La dimension scale up fait référence à la capacité du VSP d’évoluer pour accompagner la croissance de l’entreprise, en ajoutant dynamiquement des processeurs, de la connectivité et de la capacité de stockage dans un même châssis. Scale out signifie qu’il est possible de relier plusieurs châssis VSP sans arrêt de la production. Et ces groupes de châssis sont fortement intégrés, puisqu’ils sont gérés comme un système logique unique partageant des ressources (cache, connexions…). Enfin, Le scale deep fait référence à la possibilité d’intégrer dynamiquement des systèmes de stockage tiers (nouveaux ou existants), qui peuvent alors bénéficier de toutes les fonctions proposées.

Si la grande majorité des données générées dans système d’information est peu utilisée par les employés, 20% d’entre elles sont un peu plus sollicitées et réclament plus de performances. Et les 10% d’informations les plus utilisées doivent disposer de support plus performants et d’entrées/sorties fluides. Une problématique à laquelle HDS répond, avec VSP, par une architecture trois-tiers sous forme de pools de disques à trois niveaux: SSD, disques de type Sas et Sata.

Une solution «multi-tiers» souvent évoquée sous le nom de Fast (Fully Automated Storage Tiering) proposée notamment par EMC. «Chez qui cette offre d’EMC est-elle réellement installée et opérationnelle en production?», demande malicieusement Johannes Kunz, directeur marketing et business development EMEA chez HDS. Qui met aussitôt en avant la technologie de virtualisation Hitachi Dynamic Tiering qui prend également en compte les solutions tierces. Tout en soulignant la création de pools de stockage multi-tiers par application, pour les données les plus sollicitées sur les supports les plus performants, en toute transparence pour l’entreprise.

Une solution qui entend répondre aux besoins de chaque entreprise, du châssis unique à l’interconnexion de plusieurs d’entre eux. L’offre pousse VSP à remplacer les modèles USP à termes. Une offre qui s’adresse cependant à des besoins conséquents, puisque le ticket d’entrée filtre avec les 200.000 dollars. Pour la déduplication, HDS s’appuie sur des partenaires comme FalconStor ou Diligent (racheté par IBM en 2008).

Cet article est une synthèse d’un reportage plus complet que nous vous invitons à lire sur Silicon DSI


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur