Hitachi, Dell: l’Europe de l’Est suscitent des usines

Régulations

Les projets de nouvelles unités de production en Europe se multiplient. Mais les industriels ne voient qu’un seul Eldorado: les pays de l’Est

L’Europe recommence à attirer les grands groupes des NTIC. Mais les géants de l’industrie, non philanthropes, sont en quête de coûts minimums. Ce n’est donc pas demain la veille qu’un grand fabricant reviendra ouvrir une usine en France, par exemple.

Non, car ce sont bien les saveurs de l’Est, et ses coûts salariaux au plus bas, qui attirent les entreprises. Ainsi, le géant japonais Hitachi annonce qu’il compte bâtir sa première usine de production de téléviseurs à écran plat en Europe orientale. “Nous examinons tous les sites possibles mais l’Europe de l’Est apparaît comme une candidate sérieuse”, a dit à Reuters le vice-président Makoto Ebata. Les modalités du projet seront décidées en mars. L’usine produira aussi bien des téléviseurs à écran plasma qu’à écran LCD (à cristaux liquides). Elle devrait être opérationnelle d’ici à janvier 2007. Hitachi a fait savoir ce mois-ci qu’il avancerait de plus d’un an son ambition de tripler les capacités de production d’écrans plasma pour les porter à 300.000 unités par mois. Même choix pour Dell. De passage à Paris, son fondateur Michael Dell a confirmé le projet d’une deuxième usine de fabrication en Europe. Mais après l’Irlande, le CEO a confirmé que son choix se porterait également sur un pays d’Europe de l’Est.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur