Hitachi (HDS) annonce des disques 'flash' SSD en 73 et 146 Go

Réseaux

HDS s’inscrit dans la nouvelle tendance des disques mémoire ‘flash’, initiée notamment par EMC. L’offre sera disponible d’ici mars 2009

C’est une offre de “rupture” dans l’univers du stockage. Elle ‘concerne les baies de stockage USP V (Hitachi Universal Storage Platform) et USP VM. Il s’agit de lecteurs à mémoire Flash “optimisés“.

Le constructeur nippon, qui annoncçait il y a quelques mois, un accord de partenarait avec Intel dans ce domaine, se déclare le “seul fournisseur de solutions de stockage orienté services” à annoncer “la disponibilité générale de disques SSD à mémoire Flash“…

Pourtant EMC et IBM ont déjà annoncé et introduit une offre SSD (solid state disk)…

Chez HDS, ces “disques Flash” sont associés à la plate-forme de services de stockage virtualisé.

Pour rappel, les avantages sont notamment des gains de performances des applications, utilisation simplifiée, et réduction de la consommation électrique (alimentation et climatisation).

HDS cite IDC. « Nous prévoyons une augmentation de plus de 70 % des SSD, d’ici à 2012. Le stockage d’entreprise jouera un grand rôle dans les applications à fort volume d’E/S. (…)”

Pour le constructeur, cette offre se conjugue “avec la virtualisation, l’allocation dynamique et la gestion intégrée

Les SSD Flash stockent et lisent les données dans une mémoire Flash haute vitesse. Leur originalité est l’absence de composant mécanique, d’où leur rapidité, économie et grande efficacité énergétique. Ce qui permet d’accélérer les flux d’entrées/sorties qui accompagne les applications de stockage exigeantes : traitement de transactions en ligne, présentation de données sismiques, commerce de devises, et beaucoup d’autres.

« En complément des disques durs classiques, les SSD Flash contiennent les données de travail, tandis que les données moins sollicitées occupent un niveau de stockage inférieur. L’avantage est double : plus de productivité et moins de dépenses d’exploitation » , explique Roberto Basilio, vice-président gestion des plates-formes de stockage chez Hitachi Data Systems.

La suite logicielle Hitachi Storage Command supportera intégralement ce niveau de stockage Flash dénommé “tier zero”.

Il est donc plus simple pour les administrateurs de répliquer, répartir intelligemment en niveaux, gérer, et approvisionner dynamiquement leur stockage, au moyen d’un ensemble unique, constitué du logiciel de réplication Hitachi et du procédé d’allocation dynamique Hitachi Dynamic Provisioning“.

La capacité de deux premiers “disques” SSD est de 73Go et 146Go. Leur disponibilité est annoncée, sans prix indicatif, pour le premier trimestre 2009.

Par ailleurs, Hitachi Data Systems prévoit la livraison des nouveaux lecteurs Flash d’Hitachi Global Storage Technologies, au début de 2010.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur