Hoaxes : quand les rumeurs farfelues sévissent sur la Toile…

Régulations

Farfelus, imaginatifs voire délirants, les hoaxes, ces fausses rumeurs ou
canulars qui courent sur Internet, font aussi des dégâts. Morceaux choisis,
extraits du site ” hoaxbuster.com”

“Deux journalistes font cuire des ?ufs à l’aide de téléphones portables”. Ce genre d’info, qui surfe sur les peurs liées aux nouvelles technologies, représente un « bon exemple des hoaxes farfelus qui circulent sur le web », commente Guillaume, co-fondateur du site www.hoaxbuster.com. Il traque, décortique et répertorie toutes les rumeurs les plus déconcertantes et inouies qui peuvent courir sur la Toile.

Cette histoire d’oeufs cuits sur mobiles était la traduction en anglais d’un article paru dans un tabloïd russe, rapporte le site. Lequel précisait, toutefois, que les tentatives pour renouveler cet exploit culinaire ont lamentablement échoué…

Techno ‘hoaxes’

Autre exploit impossible à reproduire : celui de la « basket girl » : une vidéo d’apparence très amateur filme l’envol d’une jeune athlète qui finit par passer à travers un… panier de basket! De fait, cette vidéo – évidemment truquée- a été un outil promotionnel très efficace du film américain, “Pump up the movie“. « Les hoaxes exploitent les nouvelles technologies disponibles. Après la photo, c’est le tour de la vidéo » remarque Guillaume.

Apparemment pittoresques, les hoaxes ont parfois des conséquences humaines désastreuses. Telle chaîne de solidarité, par exemple, fait appel à un donneur compatible pour sauver Noélie, une petite fille atteinte de leucémie rare. Ce cri d’alarme, lancé effectivement par des amis ou des proches de la famille de la fillette au début des années 2000, a eu pour effet d’encombrer les centres de transfusion avec 600 appels par jour. Le tout pour rien, car « en termes de greffe de moelle osseuse, la compatibilité entre donneur et receveur non-consanguins est rarissime »précisent les enquêteurs du site anti-hoaxes. Pis, « alors que la petite fille est décédée il y a trois ans, ses parents continuent de recevoir des appels! », constate Guillaume.

« Si l’on veut qu’Internet reste libre, il faut que les Internautes fassent preuve d’esprit critique »,commente Guillaume. « Il est beaucoup plus facile de lancer un hoax que de l’arrêter, hélas».


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur