HongMeng : Huawei dément le lancement de son OS mobile en juin

MobilitéOS mobiles

HongMeng, son OS mobile alternatif à Android, existe mais Huawei dément son lancement en juin. La bataille se déplace sur le terrain judiciaire.

Depuis plusieurs années, Huawei a dans ses cartons le développement d’un OS mobile maison portant nom de code de HongMeng. 

Suite à la guerre commerciale déclenchée par le décret de l’administration Trump, Huawei a perdu le soutien de ses principaux partenaires étatsuniens au premier rang desquels Google qui a retiré sa licence Android.

Selon certaines informations, HongMeng serait prêt depuis janvier 2018  mais son lancement est loin d’être imminent.

HongMeng pourrait être lancé fin 2019 en Chine

 

Suite à un article de TechRadar reprenant les propos d’Alaa Elshimy, directeur général de Huawei Enterprise Business Group Middle East, affirmant que HongMeng serait lancé le mois prochain, le géant chinois est intervenu pour démentir .

Huawei parle d’une “confusion interne” autour du nouvel OS qui ne sera pas  lancé en juin. Le constructeur évoque une possible sortie fin 2019 en Chine et courant 2020 dans le reste du monde.

D’ici là, la crise que traverse Huawei aura peut-être trouvé un épilogue favorable. En effet, après avoir montré les muscles, le président Donald Trump a laissé entendre que Huawei pourrait être inclus dans un futur accord commercial entre les Etats-Unis et la Chine.

Pour l’heure, le climat est à la riposte sur le terrain judiciaire.  Le groupe chinois a déposé un référé auprès d’un tribunal américain en vue d’annuler les mesures à son encontre. 

«Le gouvernement américain n’a fourni aucune preuve montrant que Huawei constitue une menace pour la sécurité. Il n’y a pas de pistolet, pas de fumée. Seulement des spéculations » a déclaré Song Liuping, son  directeur juridique, dans un communiqué détaillant les griefs.

 


 

 
 
 
Lire aussi :