Pour gérer vos consentements :
Categories: DéveloppeursProjets

50% des freelances sur Hopwork sont des développeurs

La start-up française Hopwork a publié son baromètre de l’emploi freelance pour l’année 2014 en France. Les chiffres publiés sont basés sur les données collectées auprès de 4 982 inscrits, parmi lesquels près de 50% de développeurs et informaticiens « backend » (administrateur système, gestionnaire de bases de données…). La majorité se déclare en Île-de-France.

Scala, Ruby et Python plus chers que PHP

Dans le développement web et mobile, le tarif moyen pratiqué est de 338 euros par jour et le tarif médian de 350 euros par jour. Ces tarifs passent chacun à 400 euros/jour dans le développement « backend », la catégorie la plus populaire avec 35,49% des recherches effectuées sur la plateforme de mise en relation professionnelle l’an dernier (contre 12,32% pour le web développement).

Autre constat, les langages de programmation les plus populaires (en volume de recherche) ne sont pas forcément les mieux payés. PHP, qui concentre à lui seul 40,2% des recherches de la catégorie, affiche le tarif moyen le plus faible des 8 langages classés : 327 euros/jour (390 euros à Paris, mais seulement 264 à Nice). Java fait mieux avec un tarif moyen de 444 euros/jour, mais avec 34,3% des recherches. Suivent des langages moins populaires, mais porteurs : Ruby (448 €/jour), Javascript (386 €/jour), Python (428 €/jour), Scala (576 €/jour), C++ (369 €/jour) et C# (332 €/jour).

Dans les bases de données la rareté se paie

Cassandra n’est que 8e du classement avec 1,5% des recherches effectuées dans la catégorie, mais affiche le tarif moyen le plus élevé : 638 euros/jour. Alors que MySQL, qui attire 37,7% des recherches, plafonne à 346 euros/par jour. Les autres bases classées affichent toutes un tarif moyen supérieur : Oracle (462 €/jour), MongoDB (483 €/jour), Elasticsearch (582 €/jour), PostgreSQL (446 €/jour), SQL Server (376 €/jour), Solr (371 €/jour) et Neo4j (550 €/jour).

Toutes catégories confondues, 3 959 nouveaux freelances se son inscrits sur Hopwork l’an dernier. 239 277 recherches d’indépendants (auto-entrepreneur, EURL – entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée, SASU – société par actions simplifiée unipersonnelle, etc.) ont été effectuées et 10 769 propositions de missions échangées via la plateforme.

Lire aussi :
PHP, .Net, Java, iOS, Big Data : le salaire des développeurs en 2014 (Infographie)
Opa, Apex, Matlab… : ces langages exotiques qui rapportent gros

crédit photo © Rob – Fotolia.com

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

3 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

3 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

3 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

3 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

3 semaines ago