Hourtin : l’aventure est terminée

Régulations

La 26éme édition de l’Université de la communication d’Hourtin est annulée pour des raisons financières liées à “l’incertitude de la politique en France”

“L’aventure s’achève cette année” c’est en ces termes que Eric Favey, président du Crepac (Réseau international des universités de la communication), l’association organisatrice de l’évènement, a annoncé l’annulation de l’Université d’été. Chaque année, l’événement accueillait des universitaires, des journalistes, des hommes d’affaires, des politiques. Il servait de cadre aux débats les plus avancées, et permettait aux chefs d’entreprise de présenter leurs nouvelles stratégies, leurs nouvelles ambitions. Mais Hourtin n’était pas réservé aux professionnels du secteur. Ainsi, l’on se souvient de l’intervention de Lionel Jospin, profitant de l’occasion pour s’adresser aux médias et faire part de son ambition de redresser l’innovation et d’améliorer les technologies de l’information. Si cette édition passe à la trappe c’est parce que l’Etat, et un certain nombre de collaborateurs industriels, n’ont pas été en mesure de renouveler les soutiens financiers nécessaires. Dans son communiqué officiel l’association déclare : “aujourd’hui, l’équilibre financier de la manifestation est loin d’être assuré, et ce en dépit du soutien indéfectible de la région Aquitaine et du Conseil Général de Gironde.” Toutefois les organisateurs annoncent d’ores et déjà réfléchir a une version allégée et plus confidentielle de l’événement. Eric Favey détaille ces ratés au Nouvelobs.com: ” Nous avons un budget total de 1,2 millions d’euros, basé sur un financement privé à hauteur de 400.000 euros seulement. Au 30 mai, seulement 120.000 étaient réunis, trop peu pour garantir l’organisation de l’événement.” Le contexte économique et social de cette année a sans doute, fortement pesé dans le choix des politiques et des patrons à ne pas être partenaire pour la 26ème édition. Cette nouvelle est regrettable. L’édition de cette année avait pour thème, “Changer d’ère” et pour ambition “d’aborder les enjeux de demain où information et communication, savoirs et culture sont au c?ur des affrontements politiques pour de nouveaux progrès de la démocratie.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur