HP annonce la suppression de 9.000 postes dans les services

Logiciels

Pas vraiment une surprise, cet amaigrissement de 9.000 postes. Suite au rachat d’EDS, le géant mondial avait déjà évoqué une suppression de 25.000 postes

HP a officialisé ce 1er juin une vague de réduction de postes dans sa division services -celle qui a accueilli 142.000 employés en provenance d’EDS.

Le numéro-un mondial tout en signifiant un investissement à hauteur d’un milliard de dollars pour moderniser cette activité des services, annonce une réduction de 9.000 postes.

Cette annonce intervient deux semaines après la publication des chiffres trimestriels ayant fait apparaître un recul de -3% du chiffre d’affaires, compte tenu des taux de change (+2% sans le réajustement du dollar) dans l’activité ‘services’.

Ce recul du chiffre d’affaires n’est pas l’apanage de HP: chez IBM aussi, l’activité des services a subi un recul, -2% (en tenant compte là aussi de l’effet dollar).

Selon les consultants et spécialistes qui suivent ce marché, ce léger recul s’expliquerait notamment du fait que les contrats sont éclatés, donc diminués, ou signés sur de plus petites périodes.

Au moment de l’intégration des 142.000 salariés d’EDS, acquis en 2008 pour 13,6 milliards de dollars, les dirigeants de HP avaient estimé que la réduction des effectifs au sein du groupe, dans cette branche en charge notamment de l’outsourcing, serait de 25.000 postes (24.600 exactement; cf. notre article: HP EDS: 24.600 postes seront supprimes en ‘synergie’ )

La réduction de 9.000 postes annoncée ce 1er juin serait donc la première tranche de cette coupe sombre – laquelle ne représenterait donc que 3% de l’effectif total du groupe (340.000 personnes environ en octobre 2009).

A noter que dans l’investissement d’un milliard de dollars prévu pour la modernisation de cette activité des ‘services’ , HP intégrerait la création de 6.000 nouveaux postes!


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur