HP BladeSystem c-Class: quelles technologies? (1)

Régulations

I-La Stratégie Que recèle la nouvelle génération de ‘blade centers’ d’HP ?Première partie: la stratégie ‘blade’

Londres ? Le HP BladeSytem c-Class s’inscrit dans l’évolution logique des serveurs. L’offre répond aux nouveaux standards de l’industrie, optimise la densité et fournit des services de mutualisation et d’évolutivité. HP capitalise ici son expérience avec plus de 300.000 lames vendues dans le monde. Le serveur ‘blade’ s’impose dans la stratégie informatique de l’entreprise lorsque celle-ci souhaite optimiser son architecture, augmenter ses performances en répondant à des contraintes de volume et d’évolutivité, et réduire ses coûts. Ainsi, le BladeSystem offre une approche de simplification des infrastructures en permettant de consolider, avec des composants modulaires et intégrés gérés comme un tout ; de virtualiser pour grouper et partager les ressources en créant des connexions logiques, virtualisées, ou LAN et SAN ; d’automatiser en simplifiant les tâches et en permettant de conserver le contrôle. Le BladeSystem s’intègre parfaitement dans l’écosystème HP, dans les ‘data centers’ et les architectures existants. Ainsi, il partage la technologie HP ProLiant et les mêmes composants que les serveurs et lames du constructeur. Il permet bien évidemment de mélanger les technologies dans un même tiroir. Sa conception en intégration et gestion de racks complets offre une haute densité et une gestion globale, une modularité complète et évolutive qui simplifie l’intégration et la maintenance. Et lever les obstacles sur le stockage, qui peut se conjuguer désormais en lames SAN, iSCSI et Fiber Channel. De quoi alimenter les ambitions de HP sur le BladeSystem c-Class, avec le projet d’intégrer le maximum de choses dans le ‘blade center’. Les tarifs n’ont pas été publiés, mais HP annonce une économie d’environ 10 % par rapport aux ‘blades’ HP p-Class, et de l’ordre de 45 % par rapport aux serveurs 1U. Enfin, avant d’entrer dans la technologie (voir la seconde partie), rappelons qu’HP s’est engagé à assurer la transition de son offre. Le BladeSystem c-Class s’installe pour durer, avec une durée de vie de 5 à 7 ans, une garantie de développement jusqu’en 2012, ‘au moins’, et un potentiel annoncé de 10 ans. Quant à la gamme BladeSystem p-Class qui l’a précédée, elle devrait profiter de nouvelles lames en 2006, mais s’interrompre en 2007, et continuer de profiter d’un support durant 5 ans.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur