HP Canada dans la tourmente

Cloud

160 millions de dollars de services et de logiciels n’auraient en réalité pas été fournis au ministère de la Défense du pays

L’étau se resserre contre la filiale canadienne d’ HP. Nous l’évoquions ici, le constructeur américain est soupçonné depuis plusieurs semaines d’avoir facturé au gouvernement canadien des produits et des services qui n’auraient pas été réellement fournis.

Aujourd’hui, le dossier prend une nouvelle tournure puisque le gouvernement a lancé une opération de vérification comptable de toutes les factures fournies par le géant de l’informatique. Au total, depuis près de dix ans, le ministère canadien de la Défense aurait payé 160 millions de dollars pour du matériel informatique et des services de soutien technique qu’il n’aurait jamais obtenus. Stephen Owen, ministre des Travaux publics et Services gouvernementaux Canada, estime que, selon les données actuelles, il pourrait s’agir là d’un “système criminel très sophistiqué”. Six firmes de sous-traitance seraient impliquées dans l’affaire mais les factures suspectes auraient été produites et payées à HP. Du côté d’HP on nie l’affaire en bloc. En attendant, le gouvernement canadien a suspendu les règlements dus.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur