HP Canada est soupçonné de surfacturation

Cloud

Des éléments facturés n’auraient donné lieu à aucune prestation

Les enquêtes se multiplient contre les constructeurs informatiques. Après l’affaire de corruption d’IBM en Corée du Sud, on apprend que Hewlett-Packard Canada est accusé de surfacturation.

Le gouvernement du pays a ouvert une enquête en août dernier. Le numéro deux mondial de l’informatique souligne qu’il a ouvert également une enquête, en interne. Il a également informé la SEC, le gendarme américain de la bourse. Certains contrats de services auprès de l’administration canadienne sont au coeur du dossier. Des éléments facturés n’auraient donné lieu à aucune prestation de la part d’HP et Compaq au Canada (avant la fusion du printemps 2002). Le gouvernement a donc suspendu des règlements encore dus en attendant les conclusions d’un audit sur ces contrats. Dans ce but, il a également réclamé à HP des documents liés à son mode de facturation.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur