HP champion de la virtualisation en Europe

Réseaux

HP détient la moitié du marché des serveurs virtualisé en Europe. En léger déclin, VMware confirme sa place de numéro 1 des hyperviseurs.

Fin 2009, le marché de la virtualisation a repris du poil de la bête en Europe. Et, en la matière, HP s’affiche comme le constructeur qui a su le mieux tirer parti de la situation. Selon IDC, l’entreprise confirme sa place de numéro 1 avec 50% de part du marché des serveurs virtualisés et affiche une hausse de 12% entre les quatrièmes trimestres 2009 et 2008. D’un trimestre à l’autre, la progression s’élève à 23%. Dell fait mieux avec 33% entre les 3e et 4e trimestres 2009 confortant sa deuxième place devant IBM qui s’empare de 15% du marché et un remarquable 51% de hausse des ventes d’un trimestre à l’autre.

La croissance du secteur semble donc s’être concentrée sur la fin de l’année. Globalement, 17,7% des nouveaux serveurs livrés au 4e trimestre 2009 étaient virtualisés. Un léger mieux comparés aux 16,31% de 2008 à la même période. Les livraisons de serveurs physiques ont pour leur part progressées de 2,8% à 110 000 machines. Néanmoins, sur l’ensemble de l’année seuls 355 000 serveurs virtualisés ont été livrés pour 485 000 licences applicatives. En déclins respectifs de 14,4% et 8,2% par rapport à 2008.

Citrix s’envole

Une situation qui profite particulièrement au marché des solutions logicielles. Ainsi, 158 000 licences de solutions de virtualisation ont été distribuées sur les trois derniers mois de 2009, en hausse de 8,54%, pour un chiffre d’affaires de 158 millions de dollars (+3,9%). Les hyperviseurs payés occupent désormais 71,7% des serveurs virtualisés contre 60,7% en 2008.

Contre toute attente, c’est Citrix qui s’envole. Son changement de modèle économique (en proposant son hyperviseur gratuitement accompagné de services payants) a propulsé de 355% l’adoption de XenServer sur un an. Reste à savoir si cette stratégie se concrétisera en termes de résultats financiers. Microsoft et son Hyper-V connaît également un joli succès avec 254% de progression en 18 mois (depuis son lancement). La livraison des licences de virtualisation de Redmond augmentent pour leur part de 37,7% annuellement.

Ce qui n’est pas sans conséquence sur les résultats du numéro 1 VMware (WMware ESX) qui voit le nombre de ses licences baisser de 3% et son chiffre d’affaires de 1,8% sur 2009. Mais 2010 s’annonce sous de meilleurs hospices. L’éditeur a annoncé un chiffre d’affaires sur le premier trimestre de 634 millions de dollars, en hausse de 35% par rapport à début 2009.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur