Pour gérer vos consentements :

HP signe un contrat Cloud de plusieurs milliards avec Deutsche Bank

La hausse des méga contrats d’externalisation IT se confirme en Europe. Deutsche Bank a annoncé, mardi 24 février, externaliser une grande partie de son infrastructure informatique globale auprès du groupe américain HP. Et ce dans le cadre d’un contrat Cloud de « plusieurs milliards de dollars » sur 10 ans. L’accord couvre l’infrastructure IT des services bancaires de gros (wholesale banking).

Deutsche Bank choisit HP Helion

HP va doter la banque allemande de services data center dédiés « à la demande », dont une version adaptée de la plateforme HP Helion. Ce service de Cloud computing fournira stockage et capacités de calcul à l’établissement. En revanche, Deutsche Bank va garder la main sur son architecture informatique, la sécurité du SI et le développement d’applications. La banque veut réduire leur nombre et les mettre à niveau, puis les migrer sur la plateforme HP. Par ailleurs, l’établissement souhaite améliorer les processus de la DSI pour fournir du support à ses directions métiers.

« Deutsche Bank a adopté une approche proactive pour moderniser son infrastructure informatique… Une solution HP Helion personnalisée lui permettra de se concentrer sur la création et la fourniture de nouveaux services clients », a déclaré la présidente et CEO de HP Meg Whitman.

HP préféré, cette fois-ci, à IBM

Pour Deutsche Bank, l’accord permet « de sécuriser une infrastructure informatique standardisée de classe mondiale tout en réduisant ses coûts », a expliqué Henry Ritchotte, directeur des opérations de l’établissement. La banque européenne veut recentrer ses efforts sur le lancement de produits innovants, et préparer « la prochaine phase de sa stratégie numérique ».

C’est également un contrat majeur pour Hewlett-Packard, arrivé tardivement dans les services Cloud, après Amazon Web Services (AWS) et IBM. Big Blue a lui-même remporté, fin 2002, un contrat d’externalisation IT sur 10 ans de 2,5 milliards d’euros avec Deutsche Bank. IBM a également signé, ces derniers mois, d’importants contrats d’infogérance Cloud en Europe (avec Lufthansa, ABN Amro ou encore WPP)… De son côté, Hewlett-Packard semble bénéficier du lancement, en mai 2014, de sa plateforme Helion basée sur la pile Open Source OpenStack. Un lancement couplé à la promesse d’investir 1 milliard dollars sur deux ans dans son réseau de data centers dans le monde.

Lire aussi :
HP renforce sa gamme de solutions managées de cloud privé Helion
Outsourcing : les contrats d’infrastructure Cloud dynamisent le marché européen
HP et Vinci construisent un datacenter géant au sud de Paris

Recent Posts

Quand le candidat IT idéal n’est pas celui que vous croyez

L'usage de "deepfakes" et d'informations d'identification personnelle volées progresse chez les candidats et usurpateurs patentés…

1 jour ago

Roaming : le menu dans l’Union européenne jusqu’en 2032

La nouvelle régulation sur l'itinérance mobile dans l'UE est entrée en application. Quelles en sont…

1 jour ago

Vers une régulation européenne des cryptoactifs : quelles bases technologiques ?

Les colégislateurs de l'UE ont trouvé un accord provisoire sur trois propositions de règlements touchant…

1 jour ago

Google Cloud ouvre sa région France

Google Cloud dispose d'une région France lancée commercialement fin juin. Une étape indispensable pour lutter…

2 jours ago

Pourquoi FedEx bascule des grands systèmes au cloud

Le transporteur américain FedEx va fermer les 20% restants de ses mainframes dans les deux…

2 jours ago

Cloud de confiance : quelle feuille de route pour S3NS, la coentreprise Google-Thales ?

Sous l'ombrelle S3NS, Google et Thales esquissent une première offre en attendant celle qui visera…

2 jours ago