HP signe un contrat Cloud de plusieurs milliards avec Deutsche Bank

La hausse des méga contrats d’externalisation IT se confirme en Europe. Deutsche Bank a annoncé, mardi 24 février, externaliser une grande partie de son infrastructure informatique globale auprès du groupe américain HP. Et ce dans le cadre d’un contrat Cloud de « plusieurs milliards de dollars » sur 10 ans. L’accord couvre l’infrastructure IT des services bancaires de gros (wholesale banking).

Deutsche Bank choisit HP Helion

HP va doter la banque allemande de services data center dédiés « à la demande », dont une version adaptée de la plateforme HP Helion. Ce service de Cloud computing fournira stockage et capacités de calcul à l’établissement. En revanche, Deutsche Bank va garder la main sur son architecture informatique, la sécurité du SI et le développement d’applications. La banque veut réduire leur nombre et les mettre à niveau, puis les migrer sur la plateforme HP. Par ailleurs, l’établissement souhaite améliorer les processus de la DSI pour fournir du support à ses directions métiers.

« Deutsche Bank a adopté une approche proactive pour moderniser son infrastructure informatique… Une solution HP Helion personnalisée lui permettra de se concentrer sur la création et la fourniture de nouveaux services clients », a déclaré la présidente et CEO de HP Meg Whitman.

HP préféré, cette fois-ci, à IBM

Pour Deutsche Bank, l’accord permet « de sécuriser une infrastructure informatique standardisée de classe mondiale tout en réduisant ses coûts », a expliqué Henry Ritchotte, directeur des opérations de l’établissement. La banque européenne veut recentrer ses efforts sur le lancement de produits innovants, et préparer « la prochaine phase de sa stratégie numérique ».

C’est également un contrat majeur pour Hewlett-Packard, arrivé tardivement dans les services Cloud, après Amazon Web Services (AWS) et IBM. Big Blue a lui-même remporté, fin 2002, un contrat d’externalisation IT sur 10 ans de 2,5 milliards d’euros avec Deutsche Bank. IBM a également signé, ces derniers mois, d’importants contrats d’infogérance Cloud en Europe (avec Lufthansa, ABN Amro ou encore WPP)… De son côté, Hewlett-Packard semble bénéficier du lancement, en mai 2014, de sa plateforme Helion basée sur la pile Open Source OpenStack. Un lancement couplé à la promesse d’investir 1 milliard dollars sur deux ans dans son réseau de data centers dans le monde.

Lire aussi :
HP renforce sa gamme de solutions managées de cloud privé Helion
Outsourcing : les contrats d’infrastructure Cloud dynamisent le marché européen
HP et Vinci construisent un datacenter géant au sud de Paris