HP crée 'Automated Operations' pour automatiser l'opérationnel IT

Logiciels

HP Software continue d’élaborer son offre de logiciels et de services. La nouvelle “suite” combine des solutions existantes pour automatiser le management de services métiers

Barcelone.- A l’occasion de sa convention Software Universe d’automne, HP Software confirme ses bons chiffres et annonce une nouvelle suite logicielle: Automated operations 1.0. Il s’agit d’un ensemble logiciel qui intègre et fédère des solutions existantes: ITSM (IT Service Management), BSM (Business service management) et BSA (Business service automation).

La nouvelle offre, qui recouvre une dizaine de produits et services, vise à automatiser les opérations de production et de maintenance informatique. Il permet notamment de rationaliser et d’optimiser tous les processus relevant d’interventions manuelles, souvent sources d’erreur, ou mobilisant des ressources humaines coûteuses.

Cette solution permet de fluidifier les opérations courantes, d’optimiser l’exécution de tâches fonctionnelles quotidiennes, répétitives ou non. Ce faisant, elle est censée, selon HP, contribuer à de substantielles économies sur les coûts, et permet ainsi de réaffecter les budgets et, donc, des ressources sur l’innovation ou sur la modernisation de l’existant.

hp_su_conf01.gif

La nouvelle solution BSA hérite en grande partie des technologies d’Opsware, société acquise en juin dernier par HP.

Elle orchestre les process à travers les systèmes et les équipes grâce à des ‘workflows’ spécifiques fournis par HP Operations Orchestration. Ceci permet de piloter des changements complexes devant être distribués sur des infrastructures multi-couches, avec des processus de contrôle qualité intégré. Les composantes de reporting financier et de sécurité, dans un schéma de gouvernance, sont également intégrées.

Toutes les mises à jour et la gestion du changement dans l’infrastructure et les applications sont ainsi rigoureusement enregistrées et suivies.

La solution IT SM tire parti des nouvelles versions de l’offre: HP Service Manager 7.0. Celle-ci permet d’activer le suivi automatisé des cycles de vie pour améliorer la qualité des services fournis aux métiers dans l’entreprise.

HP Universal CMDB et BSM Solutions accélèrent la détection et la résolution des problèmes.

Autre “brique”: Decision Center 2.0 apporte des grilles de données et des tableaux de bord pré-paramétrés, reposant sur des bonnes pratiques, conformes à ITIL V3.

Par ailleurs, HP introduit une solution logicielle d’automatisation de services “métier”, Service Automation, “plate-forme unique qui automatise tous les process IT et pilote le changement intervenant sur les applications, les serveurs, le réseau, les unités de stockage ou les postes clients.

Cette solution comporte, entre autres éléments, une base centralisée de gestion des configurations ou CMDB (central configuration management database), autorisant notamment un reporting en continu; cette solution permet de réduire les coûts et les risques liés au changement, tout en apportant des outils d’audit et de mise en conformité sur le plan réglementaire.

Enfin HP introduit de nouveaux services permettant d’appliquer les bonnes pratiques ITIL 3:

-HP Blueprint and Training for Service Manager 7.0 fournit les moyens de standardiser et automatiser les process permettant d’accélérer le déploiement d’ITIL 3.0 et de HP Service Manager

– HP IT Service Management Assessment Services améliore la qualité de service, les compétences et les process de supervision, là encore, selon les bonnes pratiques ITIL 3.0

A noter que HP propose désormais toutes ces solutions (qui sont l’héritage notamment de Peregrine, Mercury, Opsware…), dans le mode de commercialisation “SaaS” (Software as a service), qui rompt avec le schéma traditionnel des licences logicielles et des coûts de maintenance: il s’agit de forfaits annualisés voire mensualisés, sans investissement de départ.

Comme l’explique Andy Isherwood, vice-president Software Services & Support, HP s’engage à fournir l’expertise, en direct et à travers ses partenaires (comme Accenture ou Atos, qui viennent d’être primés). 800 clients, dont British Telecom, American Express, Nymex…, auraient adopté cette approche SaaS. “Nous leur montrons comment tirer le meilleur parti de leur patrimoine logiciel“.

HP Software dépasse les 2,3 milliards de dollars A l’occasion des journées Software Universe, ici à Barcelone, HP a dévoilé quelques chiffres sur son activité “logiciels” pour l’année fiscale qui vient de s’achever et pour laquelle le géant mondial confirme sa place de ‘numéro un’ avec 104 milliards de chiffre d’affaires.L’activité ” logiciels” a cru de 79% pour atteindre 2,325 milliards de dollars – en intégrant Mercury Software (près d’un milliard de revenus). Les dirigeants de HP Software se félicitent notamment d’une hausse annuelle de +24% en croissance “organique” (donc, hors Mercury). (mise à jour 27/11)

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur