HP Discover : Meg Whitman entre en scène et part à la conquête du nuage

CloudRégulations
HP Discover 2012

Après le stockage et le big data, la seconde journée HP Discover 2012, ponctuée par le keynote consensuel de Meg Whitman, est consacrée au Cloud Computing.

En direct de Las Vegas – À l’applaudimètre, Meg Whitman a pu mesurer sa popularité. Récemment nommée à la tête (CEO) de HP, elle fait son entrée pour lancer cette seconde journée HP Discover. Mais ceux qui s’attendaient à des annonces fracassantes, des engagements stratégiques ou des mises au point claires seront déçus. Meg Whitman s’est voulue consensuelle.

HP - Meg Whitman

Morceaux choisis : « Les nouvelles technologies changent fondamentalement notre façon de travailler. […] Elles offrent l’opportunité d’être mieux organisé et plus innovant. […] Les technologies participent au succès des organisations. […] Le DSI est concerné par le business. […] Internet entraine des ruptures sur les places de leader dans le monde. […] HP est en position d’aider les organisations, avec un modèle basé sur des architectures ouvertes ». On le voit, rien de nouveau à se mettre sous la dent au soleil du Nevada.

À l’exception notable d’une petite phrase qui ne nous a pas échappée : « HP fait du logiciel, mais HP n’est pas une société de logiciel. » Le pompier Whitman est de nouveau intervenu pour tenter d’éteindre les dernières flammèches qui subsistent après l’incendie lancé par son prédécesseur, avec l’annonce désastreuse du projet de cession de la division PC et imprimantes.

« Parmi nos quatre activités – solutions, services, logiciels, infrastructure – 70 % de notre chiffre d’affaires provient du matériel et de l’infrastructure. Si le logiciel est différentiant pour le matériel, nous ne sommes pas dans le logiciel pour transformer le modèle de HP en ‘software company’, mais pour accompagner notre évolution ». Message reçu !

Cloud, sécurité et optimisation des SI

Meg Whitman ne s’est pas engagée non plus en terme de prospective. Tout juste a-t-elle fixé les objectifs d’HP pour la prochaine décade : cloud, sécurité, et optimisation de l’information. Comment ? En apportant toujours plus de puissance au matériel, au logiciel et aux services. Et en modélisant afin de s’adapter aux besoins ? « Qui voulez-vous à vos côtés ? Nous sommes la part la plus importante de votre univers ! »

La session d’ouverture s’achève par une longue intervention de Jeffrey Katzenberg, le producteur Hollywoodien cofondateur de Dreamworks – la firme à l’origine de nombreux succès cinématographique dans l’animation, dont Schreck -, partenaire affiché de longue date de HP, et qui n’a pas manqué de mettre en avant – et parfois assez lourdement ! – Meg Whitman. Juste retour des choses, cette dernière ayant figuré au board (conseil d’administration) de Dreamworks à sa création.

Fort heureusement, de nombreuses annonces (à suivre sur Silicon.fr) vont venir étoffer cette journée consacrée au cloud, mais qui s’annonçait pour le moins par trop politiquement correcte !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur