HP annonce la disponibilité d’Open webOS 1.0

Open SourcePoste de travail
hp disponibilite open webos 1 0

HP est en phase avec son calendrier pour construire l’écosystème autour de webOS en direction des smartphones, tablettes mais aussi PC.

« Aujourd’hui est un grand jour pour Open webOS. Nous avons respecté notre feuille de route initiale (annoncée en début d’année, NDLR) et nous lançons open webOS 1.0 dans les temps, comme promis  », s’est réjouit l’équipe de développeurs sur le blog du projet.

Open webOS est un projet open source, soutenu par HP (plus précisément, sa filiale Gram), visant à développer une nouvelle plate-forme pour smartphones et tablettes sur les bases du précédent système webOS développé à l’origine par Palm mais en adoptant les technologies de développement web.

Multitâche, Open webOS 1.0 intègre désormais un client e-mail et un navigateur en natif, ainsi que le framework OpenEmbedded pour les solutions Linux embarquées. Open webOS supporte également le framework JavaScript Enyo 2.0 pour le développement d’applications en technologies web.

Concrètement, avec la version 1.0, Open webOS peut désormais être porté sur de nouveaux supports. « Il n’aura fallu qu’une paire de journées à nos ingénieurs pour porter webOS sur un PC HP TouchSmart », affirme Steve Winston, architecte en chef du projet. De plus, la solution est configurable et personnalisable à souhait en s’appuyant sur les services cloud de HP, souligne le responsable qui donne l’exemple d’un hôtel qui s’appuierait sur webOS pour déployer des bornes d’information tactile.

Un nouvel écosystème autour de webOS

Ce n’est qu’un début, précise Steve Winston et les développements de la plate-forme se poursuivent avec l’intégration de nouvelles fonctionnalités (Qt5 / WebKit2, composants open source média et audio, pile Bluetooth BlueZ, gestionnaire de réseau ConnMan, Optimized SysMgr rendering architecture…). Il invite d’ailleurs tous les développeurs intéressés à rejoindre le projet.

Avec Open WebOS 1.0, HP poursuit la construction d’un écosystème autour d’un système d’exploitation que l’entreprise avait acheté à prix d’or (1,2 milliard d’euros) pour l’abandonner 18 mois plus tard. Une stratégie remise en cause par la nouvelle dirigeante de HP, Meg Whitman, qui n’a pas caché son ambition de revenir sur le marché du smartphone.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous les OS mobiles ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur