HP en France : Chirac demande que Bruxelles soit saisi

Régulations

Le Président de la République a demandé au gouvernement de saisir la Commission européenne afin d’enquêter sur les suppressions de postes chez HP

La France est au premier rang des suppressions massives de postes annoncées par Hewlett-Packard. Avec 1.240 emplois supprimés, c’est pratiquement le quart des effectifs du groupe en France qui va disparaître, soit le plus gros tribut d’une filiale locale. La mesure annoncée n’en finit pas de choquer.

Le Président Jacques Chirac a réagi à l’occasion de la deuxième réunion du Conseil restreint sur l’emploi, qui a réuni ce 20 septembre plusieurs membres du gouvernement autour du Premier ministre Dominique de Villepin. L’AFP a rapporté des propos d’un proche du Président : “Sur la question de l’annonce de réductions d’effectifs au sein du groupe Hewlett-Packard, il a demandé au gouvernement de poursuivre tous les efforts engagés pour y répondre“. Le Président “a également demandé de veiller au plein respect des obligations de l’entreprise au regard du droit du travail. Compte tenu de la portée de ce plan partout en Europe, il a demandé au gouvernement de saisir la Commission européenne“. Une délégation d’élus d’Isère est reçue par la direction du groupe

Un communiqué officiel de HP France fait état de la réception d’une délégation française au siège du groupe, à Palo Alto, aux Etats-Unis, ce 19 septembre. Gérard Brossard, vice président des programmes au sein de la direction des Ressources Humaines et Walter Reichert, directeur au sein de la direction des Relations institutionnelles d’HP Corporation, ont reçu la délégation politique française. Lors de ce rendez-vous, les élus ont souhaité être reçus seuls (sans les représentants syndicaux du personnel d’HP France qui les accompagnaient). La délégation a mis en avant l’attractivité de la région iséroise et notamment son pôle de compétitivité « Minalogic ». ”

HP a confirmé le caractère stratégique et pérenne de la présence d’HP en France. Elle a réaffirmé l’appel fait à la négociation avec les partenaires sociaux pour la mise en ?uvre du plan de restructuration en FranceAucun engagement relatif au projet de restructuration n’a été pris lors de ce rendez-vous.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur