HP étoffe son offre PME-PMI

Régulations

Le ‘pack’ Smart Office de HP se densifie: cette offre ‘tout en un’, introduite en 2003, englobe matériels et services à destination des petites entreprises. Mais sur un marché déjà encombré, le constructeur n’en dit pas beaucoup sur sa stratégie

Décidément, les petites et moyennes entreprises aiguisent les appétits des constructeurs informatiques et des éditeurs de logiciels. Pas un qui ne propose d’offre dédiée: IBM, SAP, Oracle… C’est vrai, le potentiel est énorme: 3,5 millions de PME en France, 16 millions de salariés, 24 milliards d’euros d’investissements prévus cette année selon IDC.

Sur ce terrain de la PMI-PME française, HP est depuis plusieurs années bien positionné et revendique aujourd’hui 30% de part de marché. Pour conforter et augmenter cette part, le constructeur a décidé de lancer le deuxième volet de sa stratégie PME baptisée ‘HP Smart Office‘. Le groupe américain a d’abord ré-étudié le marche. Et a tiré trois conclusions principales: l’approche “métier” est difficile, les PME demandent des solutions et des produits solides et surtout exigent de travailler avec un interlocuteur unique. La nouvelle mouture de ‘Smart Office’, qui doit être officiellement lancée le 8 avril, devrait donc répondre à ces attentes. Elle s’organise autour d’un “pack” global de produits et de services. Côté produits, HP annonce de nouveaux PC portables et de bureau (série X) spécifiquement conçus pour les petites entreprises, des solutions d’impression et des nouveaux serveurs de stockage. HP propose par ailleurs un PC spécial créateur d’entreprise vendu à partir de 499 euros HT. Côté services, HP joue la complémentarité avec France Télécom et Alcatel au sein de l’offre ‘Ready Office’. Cette offre s’articule autour de trois points: une infrastructure sécurisée, une connexion à haut débit fournie par Oléane (France Télécom) et un service de guichet unique pour le support technique (matériel et logiciel). Il s’agit donc de fédérer l’offre PME de HP en la simplifiant au maximum avec un seul interlocuteur. Voilà pour répondre aux besoins des petites entreprises. Mais pour les séduire, HP devra donner plus de détails. En effet, de nombreux points demeurent opaques. Quid des tarifs mensuels? Quid de la connexion à haut débit? Pas de détails. Quid de l’assistance téléphonique: quel sera son champ d’application, quels types d’applications seront couvertes? Quid de la sécurité? HP annonce une “infrastructure sécurisée” mais ne parle pas de protection anti-virus ou anti-spam. Un domaine pourtant très sensible pour les PME/PMI qui souhaitent renouveler leur informatique. Enfin, HP annonce de nouvelles fonctionnalités inclues prochainement dans Ready Office: voix sur IP, mobilité et CRM. Mais là encore, le constructeur ne donne aucun détails. Pour des PMI-PME où les décisions sont mûrement sous-pesées, il faudra être un peu plus prolixe pour les convaincre de passer à la caisse. D’autant plus que la concurrence sur ce marché est forte, avec déjà une kyrielle d’offres ‘packagées”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur