HP fait la promo de la ‘flexibilité’. A son tour

Régulations

Ce 7 mai, à Londres, HP a tenu un grand meeting. Thème: l’ère de l’informatique flexible. Opération marketing ou réel aménagement stratégique?

Ce grand meeting, tenu à Londres ce 7 mai, marquait l’anniversaire de l’absorption de Compaq. Carly Fiorina a annoncé le déploiement d’une nouvelle stratégie: “Adaptative Enterprise”. C’est l’entrée dans l’ère de “l’informatique flexible” – une autre façon d’exprimer ce qu’IBM a appelé “L’informatique à la demande”. En clair, il s’agit pour HP de fournir des services et des technologies qui aident ses clients à gagner en souplesse ou “agilité” de structure. La démonstration tenait autant du discours marketing que de l’engagement stratégique -ont commenté les médias.

Répondre à la saturation ou surcapacité des entreprises HP admet qu’un bon nombre d’entreprises connaissent des problèmes de surcapacité ou de saturation. Dès lors, l’objectif est de leur apporter des moyens d’optimiser l’existant sans qu’elles soient contraintes de ré-investir des sommes considérables. La mode est donc à “l’investissement selon les besoins”. La facturation est modulaire, en fonction de ce qui est effectivement consommé -comme le téléphone, l’eau, le gaz ou l’électricité… Un autre concept, fort à la mode revient aussi sur le devant de la scène: la “virtualisation”. Utilisé à l’origine par les fournisseurs de solutions de stockage, notamment, ce principe veut que l’on puisse dissocier la capacité de traitement des machines et leur utilisation effective. Des logiciels d’optimisation se chargent de détecter automatiquement les ressources sous-utilisées afin de répartir la charge vers celles qui sont les moins utilisées. Dans cette perspective, HP a annoncé quelques nouveaux outils ou services, en particulier des solutions d’audit pour mesure, précisément, l’utilisation optimale des ressources système ou ‘l’agilité’ des systèmes d’information…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur