HP fait marche arrière: PC et imprimantes sont à nouveau séparés

Cloud

Le nouveau p-dg, Mark Hurd, défait la fusion opérée par Carly Fiorina

Virage stratégique pour HP. Un tournant qui a tout du demi-tour… Cinq mois après avoir fusionné son activité PC avec ses imprimantes, Hewlett-Packard a décidé de les séparer à nouveau.

Il s’agit du plus important changement effectué par le nouveau p-dg, Mark Hurd, depuis son arrivée à la tête du groupe en mars dernier où il a remplacé Carly Fiorina. Elle avait réalisé la fusion des activités PC et imprimantes en janvier avant d’être remerciée un mois plus tard pour “divergence de stratégie“. Dans le même temps, Mark Hurd a nommé Todd Bradley, l’ancien directeur général de PalmOne, à la tête de la nouvelle division d’ordinateurs personnels (Personal Systems Group). Vyomesh Joshi reste à la tête de la division Imagerie. Il dirigeait jusqu’à aujourd’hui l’ensemble PC et Printing. Cette nouvelle séparation devrait permettre “d’accroître sa compétitivité et d’améliorer ses structures de coûts”, a précisé Mark Hurd. Les deux unités fonctionneront à nouveau de manière indépendante. Cette décision illustre également une certaine décentralisation du pouvoir en redonnant aux directeurs de division une plus grande indépendance. Carly Fiorina était justement critiquée à cause d’une trop grande concentration des pouvoirs entre ses mains. Cette fusion PC/imprimantes opérée par Carly Fiorina avait laissé sceptiques les observateurs et surtout les administrateurs du groupe informatique. L’objectif était de faire profiter la branche PC, beaucoup moins rentable, des énormes profits de la branche impression notamment grâce aux importantes marges que HP réalise sur les fournitures, comme les cartouches d’encre. Car l’ajout de l’activité PC de Compaq au sein d’HP n’a jamais donné les résultats escomptés. Dell est resté le numéro un dans le monde, en étant plus rentable. D’énièmes rumeurs de scission entre l’activité PC et l’impression étaient récemment revenues sur le devant de la scène. Car le fleuron du groupe a toujours été l’image (impression et photo). Juste après le limogeage de Carly Fiorina, la nouvelle présidente ‘non-exécutive’ du conseil d’administration, Patricia Dunn, avait déclaré “ne pas envisager de changement du portefeuille d’activité”. Pourtant nombre d’analystes voulaient croire qu’Hewlett-Packard redonnerait son indépendance à l’activité impression, dont le groupe tire l’essentiel de ses bénéfices. Après quelques mois d’hésitation, c’est aujourd’hui chose faite. Et, en corollaire, des rumeurs de cession de la nouvelle branche PC refont surface… Le groupe HP a réalisé un bénéfice net de 966 millions de dollars sur son trimestre clos fin avril contre 884 millions de dollars un an plus tôt. Sur ce trimestre les divisions “Systèmes personnels” et “Imagerie-impression”, ont toutes deux dégagé 6,4 milliards de dollars de chiffre d’affaires.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur