HP inaugure le printemps avec cinq nouveaux ProBook

CloudPortables

Nouveaux design, autonomie énergétique élargie, ergonomie repensée, simplicité renforcée, fiabilité mise en avant… HP compte bien rester le maître sur le marché français des entreprises.

HP annonce ses offres entreprises de printemps. Notamment en matière de notebook professionnels avec 7 nouveaux modèles : cinq ProBook (séries B et S pour les grandes entreprise et TPE/PME respectivement) et deux EliteBook (qui se distinguent par un châssis semi-durci pour une plus grande fiabilité) en série P. Ces nouveaux portables évoluent matériellement avec l’intégration des nouveaux processeurs Intel « Sandy Bridge » i7, i5 et i3 et mémoire vive DDR3 1333 MHz de 2 Go extensibles jusqu’à 16 Go (à condition d’opter pour Windows 7 édition 64 bits pour en profiter ou SUSE Linux Enterprise 11 également proposé) dans des formats d’écrans de 13,3, 14 et 15,6 pouces et des supports de stockage jusqu’à 640 Go en SATA II et 128 Go en SSD.

« HP veut servir l’expérience utilisateur à moindre coût », rappelle Olivier Philippe, directeur marketing produits systèmes personnels chez HP France. Autrement dit intégrer les usages personnels aux côtés des besoins propres aux entreprises, quitte à proposer le dual boot sur deux partitions bien distinctes du disque. Une expérience qui passe surtout par la fiabilité (notamment en minimisant le TCO par l’utilisation d’une seule et unique image de déploiement pour les grandes entreprises même en cas de mise à jour système), la sécurité (critique en entreprise) et la simplicité (notamment au niveau de la gestion des machines).

Ainsi, « les ProBook S intègrent une sorte de DSI pour que les PME gère leur parc comme comme un grand compte », explique Jérôme Klipfel, responsable de la division portable pro. En termes de sécurité, l’offre du constructeur est renforcée avec l’utilitaire Protect Tools qui assure certification et chiffrement des données ainsi que, au besoin, le formatage de bas niveau du disque dur pour se séparer de la machine l’esprit tranquille.

Les premières gammes de 2011 s’illustrent par un nouveau design (nouveaux matériaux avec aluminium brossé: cf . photo ci-dessous) et une ergonomie renforcée (présence d’un trackpoint sur certains modèles, touches du clavier plus spacieuses, signalétique lumineuse optimisée…). L’autonomie bat des records. HP annonce 32 heures de fonctionnement, en utilisation raisonnable, avec la batterie supplémentaire (15 heures environ sans). Surtout, le système supportera environ 1000 cycles de charges avant de commencer à décliner (sous les 80 % de charge).

Autant d’initiative qui visent évidemment à renforcer la position de HP sur le marché français (où il détient environ 34 % sur l’offre professionnelle). Un marché d’autant plus stratégique qu’il est aujourd’hui porté par la demande des entreprises. Si les ventes grand public constituent encore 60 % des 12 millions de machines achetées annuellement, celles des entreprises bénéficient de 9 % de hausse contre 2 % pour le résidentiel pour un développement moyen de 5 %.

HP enchaînera les annonces de ses offres de printemps. Le constructeur devrait notamment présenter la semaine prochaine une nouvelle station de travail, la Z210 qui concentrera la puissance technologique d’une station de bureau dans un châssis portable. La encore, un marché stratégique en France où HP revendique 50 % des parts.

Les offres laptop seront livrées entre la mi-avril et juin prochain pour des prix démarrant à partir de 599 euros HT pour les ProBook S et 649 euros pour la série B.

HP ProBook 14 Roxette Majestic Silver
HP ProBook  4330s

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur