HP lance un Pocket PC réellement communicant

Régulations

Quatre nouveaux terminaux sont lancés par le constructeur dont un doté de fonctions de téléphonie mobile. Un tournant stratégique

La mobilité professionnelle est à la croisée des chemins. Les travailleurs nomades utilisent aujourd’hui un téléphone mobile, un PDA ou un PC portable. Un schéma aujourd’hui dépassé. Pocket PC et PDA se font désormais rattraper par les ‘smartphones’ professionnels qui donnent accès à des fonctions d’organisateur, de navigateur Internet, d’échange de données, de messagerie mais aussi de téléphone. Un phénomène illustré par le succès du Treo 600 ou encore du Blackberry.

Ainsi, le marché des PDA est en perte de vitesse, Sony a ainsi décidé de l’abandonner, et celui des Pocket PC cherche un second souffle. Le leader de ce secteur, HP, l’a bien compris et lance aujourd’hui quatre nouveaux modèles dont un doté de fonctions téléphoniques. De quoi répondre aux nouveaux besoins des travailleurs nomades? Le iPAQ h6340, motorisé par Windows Mobile comme tous les modèles d’HP et par le processeur OMAP de Texas Instruments, est quadri-bandes GSM/GPRS pour la téléphonie mobile et l’Internet mobile. Il permet des appels internationaux. Il est également Wi-Fi et Bluetooth. La connexion au réseau Internet s’établit automatiquement via le réseau disponible le plus rapide. Cette connexion bascule automatiquement sur un autre réseau en cas de coupure de la liaison initiale. Les fonctions d’e-mail et de messagerie ont été optimisées afin d’être gérées le plus simplement possible. La réception des e-mails en direct est en effet une demande très forte des travailleurs nomades. Les entreprises qui ont déployé un environnement Microsoft Exchange 2003 bénéficient d’une solution grâce à laquelle les utilisateurs peuvent synchroniser leurs produits au sein d’environnements WLAN en plus des réseaux WWAN, pour recevoir des pièces jointes d’e-mails, et synchroniser à distance non seulement leur messagerie électronique et leur agenda, mais également leur répertoire de contacts, explique HP. Comme le Treo et le Blackberry, le iPAQ h6340 est doté d’un clavier, indispensable pour un usage professionnel. Celui-ci est enfichable et amovible. Enfin, HP souligne que la sécurité de son terminal a été améliorée. En effet, la vulnérabilité de ces terminaux mobiles constitue la source d’inquiétude numéro un pour les entreprises. Le terminal est doté d’un logiciel VPN (Virtual Private Network) et le WEP (Wired Equivalent Privacy) fournissent selon le constructeur une meilleure sécurité des connexions sans fil lors des accès à des informations à distance via, respectivement, un réseau WWAN ou un réseau WLAN. Le iPAQ h6340 sera disponible début octobre au prix public conseillé de 584 euros HT. L’opérateur mobile Orange devrait proposer ce terminal dans ces offres entreprises aux côtés du Treo de PalmOne. Mais rien n’est signé, HP souhaitant travailler avec les 3 opérateurs. Silicon.fr reviendra très prochainement sur la stratégie d’HP en matière de terminaux mobiles avec un entretien avec Jérôme Loridan, chef de produit iPAQ du constructeur américain. Les 3 autres nouveaux iPAQ

L’iPAQ hx4700 offre un pavé tactile avec curseur de type souris. Il est doté d’un écran TFT VGA transflectif de 4 pouces. HP souligne qu’il s’agit du premier PC de poche dans lequel les données sont protégées par un cryptage et une authentification effectués par l’outil HP ProtectTools (technologie Credant4). Prix: 626 euros HT.

L’iPAQ rx3715, permet aux consommateurs de streamer et de télécharger des contenus numériques depuis leur PC afin de les lire sur leur HP iPAQ. Prix: 500 euros HT L’iPAQ rz1710 est un PC de poche ultra-plat qui assure les traitements informatiques mobiles. Prix: 250 euros HT.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur