HP libère le code source de webOS, dans l’attente de nouvelles tablettes

LogicielsMobilitéOpen Source

Bonne nouvelle, webOS bascule sous licence open source. Malgré tout, si HP ne lance pas de nouveaux terminaux équipés de cet OS, cette annonce pourrait signer la mort de cette technologie.

Suite à la liquidation en règle par HP de ses tablettes webOS, l’avenir du système d’exploitation mobile de la firme semblait tout tracé : une plongée verticale en direction de la corbeille. Meg Whitman, la nouvelle patronne d’HP, vient d’annoncer que cette technologie serait libérée sous licence open source.

HP promet par ailleurs de continuer à investir au sein de webOS. Preuve en est, la sortie prochaine d’une mouture de maintenance de cette solution, estampillée 3.0.5 (actuellement en phase de test).

De nouvelles tablettes en 2012 ?

Dans l’absolu, cette annonce est plutôt encourageante. HP pense que cette décision permettra d’accélérer le développement de webOS et son adoption au sein d’une nouvelle génération de produits mobiles ou embarqués. Il est vrai que, sur le papier, ce système d’exploitation a une carte à jouer face à des offres comme Android (basé également sur un noyau Linux).

Toutefois, l’avenir de cette solution reste aujourd’hui encore bien sombre. À ce jour, la firme ne vend en effet plus aucun terminal mobile pourvu de ce système d’exploitation. Meg Whitman laisse cependant la porte ouverte à de futurs développements, cette dernière ayant confié à nos confrères de The Verge que HP pourrait proposer de nouvelles tablettes webOS en 2012.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur