HP optimise et sécurise son Unix (HP-UX 11i)

Réseaux

Avec l'”update 5″ de HP-UX 11i v3 et des mises à jour de ServiceGuard, Hewlett-Packard optimise son Unix et  sécurise plus encore ses serveurs Integrity et HP 9000

HP assume son héritage Unix. Mieux que cela, il le cajole… car un grand nombre de plates-formes pour ‘missions critiques’ en dépendent, reposant sur les serveurs HP 9000 et HP Integrity (sur Intel Itanium).

Ce 30 septembe, HP a informé ses clients d’une mise à jour importante, l’update 5, de son système d’exploitation HP-UX 11i, qui en est à la version 3. Ainsi que d’une mise à jour des solutions de ‘clustering‘ de serveurs, HP ServiceGuard.

Cette mise à jour vise à “accroître la productivité et la sécurité des environnements critiques Unix“, explique HP. L’un de premiers objectifs, notammant, est d’optimiser les déploiements et les process de restauration rapide des services applicatifs dans le cas de défaillances matérielles ou logicielles. Donc, un pas de plus pour consolider les procédures de continuité d’activité en cas d’incidents.

Cet ‘update 5‘ apporte des fonctionnalités d’automatisation facilitant la maintenance, tout en améliorant la disponibilité et la sécurité d’applications critiques, comme les transactions en ligne ou la BI (business intelligence).

Mise à jour de HP-UX 11i

Cette mise à jour apporte aux systèmes de fichiers jusqu’à 99% des performances disque en mode ‘raw’, particulièrement utiles pour la gestion de grandes bases de données et l’accès aux données “critiques”.

Les autres améliorations sont:

– compléments sur les rapports d’analyse de la sécurité et de la maintenance des ‘patchs’ ; au sein de HP System Insight Manager (SIM)

(exemple: identification des failles de sécurité par groupes de 100 systèmes),

– protection exhaustive des données, avec encryption des volumes et des fichiers individuels,

– nouvelles règles automatisées pour toutes les tâches récurrentes liées à la sécurité du système (exemple: suppression des logiciels superflus);

– meilleure protection des données avec Bastille, un outil automatisé de renforcement du système qui le configure afin de le prémunir des accès sans autorisation (standard CIS, Center for Internet Security).

– performances accrues grâce à l’optimisation LORA (Locality-Optimized Resource Alignment), qui utilise la mémoire locale pour automatiquement adapter les niveaux de performances des serveurs à cellules.

– renforcement de la continuité d’activité avec l’amélioration de LVM (Logical Volume Manager), lorsque, par exemple, on crée ou augmente la capacité de stockage

– simplification de la mise en conformité avec les nouveaux modèles de rapport Payment Card Industry (PCI) et Sarbanes-Oxley Act (SOX).

Mises à jour de HP Serviceguard

Les solutions de ‘cluster‘ (grappes de serveurs) HP Serviceguard font partie de la suite logicielle HP Virtual Server Environment (VSE). Elles sont étroitement intégrées à HP-UX 11i afin de prévenir des défaillances.

L’update porte notamment sur:

– la suppression des interruptions d’activité grâce aux nouvelles fonctionnalités de maintenance automatisée, et “à chaud”, des packages en ligne (Online Package Maintenance),

– la garantie de continuité d’activité lors des mises à niveau de Serviceguard, grâce à l’outil Dynamic Root Disk (DRD), réduisant ainsi la durée d’indisponibilité du serveur de 75%.

– un nouveau frontal graphique Cluster Topology Map pour l’administration et la configuration des clusters,

Pour en savoir plus: www.hp.com/go/hpux11inow


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur