HP ProCurve introduit le 8212, un commutateur LAN haut de gamme anti-Cisco

Réseaux

HP ProCurve continue de poser ses jalons dans les réseaux d’entreprise, en se
positionnant clairement comme fournisseur “seconde source” garanti à vie!

Sophia-Antipolis. – “Il ne s’agit pas, pour nous, de casser les prix et de brader nos systèmes“, a expliqué John McHugh, dg de ProCurve Networking by HP, lors du lancement du nouveau ‘core switch’ en haut de gamme de l’offre de commutateurs LAN, ce 10 septembre.

Le nouveau châssis commutateur LAN 8212zl (format 9 u) vient prendre le relais du 9300, devenu obsolète (l’un des derniers commutateurs à supporter encore NetWare IPX…).

A moins de 20.000 euros, il s’inscrit en haut de la nouvelle gamme (48 ports de 10 gigabits/s, 288 ports de 1 gigabits/s) dite de technologie ProVision (composants ASIC hérités du rachat de RiverStones, qui s’était appuyé sur la technologie de Foundry). Cette nouvelle gamme introduite depuis deux ans comprend les 3500yl, 5400zl et 6200yl. HP Procurve déclare avoir investi 50 millions de dollars dans la 3è génération de ces ASIC.

Cette nouvelle gamme homogène, conçue autour d’un micro-code de référence, accueille un même système de supervision, des modules d’alimentation interchangeables et – nouvelle pièce maîtresse – un module Wireless LAN (insérable dans les 8212zl et 5400zl et au prix de 4.500 euros).

Cette nouvelle offre de “LAN core switch” -couvrant le routage des couches 2 à 4 -vient s’incrire clairement sur les plates-bandes de Cisco, entre les modèles 4567R et 6509E du géant des routeurs/commutateurs.

Les principaux atouts par rapport à Cisco seraient ses performances, sa facilité de mise en oeuvre et de maintenance; son évolutivité vers les architectures de réseaux d’entreprise Ethernet de 1 et 10 gigabits/s non bloquants; une garantie à vie, gratuite, de même que les mises à jour.

Ce commutateur de réseau LAN fédérateur du siège vise le marché des entreprises de taille moyenne ou grande (300 à 1.000 postes) mais sans aller jusqu’aux grands réseaux MPLS, ni a fortiori, bien sûr, les réseaux SDH des opérateurs télécoms.

Avec ce commutateur, HP pense pouvoir couvrir 30% du marché des commutateurs centraux d’entreprise – un marché mondial estimé, par IDC, à 675 millons de dollars.

Sur le marché EMEA (Europe Afrique Proche Orient), HP est crédité par IDC de 11% du marché des commutateurs à 1 gigabits/s et de 18% de celui des commutateurs LAN à 10 gigabits/s .

Comme sur le reste de la gamme, ce nouveau ‘LAN switch’ peut être supervisé par le logiciel d’administration ProCurve Manager Plus (PCM+); la sécurité des accès est assurée par ProCurve IDM (identity driven manager) (IDM), et par ProCurve NIM (Network Immunity Manager).

HP Procurve revendique déjà la vente d’une centaine d’exemplaires de ce nouveau châssis.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur