HP se désengagerait de H3C, filiale chinoise d’équipements réseaux

Gestion des réseauxRéseaux

Le géant HP voudrait revendre sa filiale chinoise H3C Technologies à un groupe asiatique. La société veut-elle prendre du recul sur le matériel ?

HP souhaiterait se séparer de H3C Technologies. Cette filiale est située en Chine et propose une grande variété de produits réseau : routeurs, switches, matériel sans fil, solutions de gestion des réseaux, de la sécurité et de la voix/vidéo sur IP.

La société espère trouver un repreneur asiatique pour ce ‘mini Cisco’ chinois, dont la valeur totale est estimée à environ 5 milliards de dollars. La firme américaine compte vendre 51 % des parts qu’elle possède dans cette société, rapporte Bloomberg.

Une branche pro centrée sur le service ?

HP cherche aujourd’hui à diversifier son activité, mais également à scinder clairement les produits professionnels des offres grand public. À cet effet, une séparation de l’entreprise en deux entités distinctes a été récemment officialisée (voir « HP en mode scission pour l’activité PC et imprimantes »).

Le nouvel HP compte donc d’un côté l’activité PC et imprimantes et de l’autre une branche dédiée aux entreprises, regroupant les serveurs, le service et les logiciels. C’est cette dernière qui devrait pâtir de ce désengagement de H3C Technologies.

HP compte-t-il faire de sa division professionnelle un géant sans matériel, à l’instar d’IBM ? C’est cette voie que semble en effet choisir aujourd’hui la firme, même si les serveurs x86 devraient conserver une large place dans son catalogue.

Sur le même thème

HP intégre les puces ARM 64 bits aux serveurs Moonshot
HP lance son App Store dédié au SDN
HP invente le Sprout, un PC spécial 3D


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur