HP se lance dans la musique en ligne

Cloud

Hewlett-Packard propose, en Europe, un service de consommation de musique en ligne proposé en standard avec plusieurs PC fixes et portables du constructeur. HP ambitionnerait-il de concurrencer l’iTunes d’Apple?

A l’occasion de l’ouverture du 44e marché international de la musique (Midem) à Cannes, HP annonce le lancement d’un service de musique en ligne en Europe. L’offre concerne une dizaine de pays européens* dont la France.

L’offre s’appuie sur les services d’Omnifone, une société londonienne qui commercialise le produit MusicStation. Décliné pour les postes fixes, mobiles, en tant que service pour les opérateurs, les fabricants et autres partenaires, MusicStation propose le téléchargement et partage illimité de « millions de titres musicaux », quel que soit le point géographique de consommation. LG et Sony Ericcson figurent parmi ses clients constructeurs de téléphone mobile. Les opérateurs Vodafone, Telenor et Hutchison font également appel aux services d’Omnifone.

HP vient donc s’ajouter aux clients du prestataire de musique. MusicStation sera proposé en standard sur 16 PC fixes et portables du constructeur**. Le service sera commercialisé moins de 10 euros par mois après une période d’essai gratuite de deux semaines. Il devrait permettre le téléchargement et l’utilisation libre (copie sur différents supports) de 6,5 millions de chansons. Une offre valable toute la durée de la souscription dont l’arrêt fait perdre l’usage des contenus téléchargés par l’abonné. Un système d’offre locatif déjà proposé par SFR Music (ex Neuf Music) qui revendique près de 1 million de visiteurs uniques mobile uniques par mois depuis le portail Vodafone Live (mais l’opérateur ne communique pas sur le nombre d’abonnés payants).

« En tant que premier vendeur mondial de PC, HP a l’opportunité de créer un concurrent viable d’iTunes », avance le dirigeant d’Omnifone, Ron Lewis. Certes, HP ne peut que participer à la croissance de l’offre musicale en ligne dont les ventes numériques mondiales affichent une modeste hausse de 12 % en 2009 à 4,2 milliards de dollars, selon le bilan dressé par l’Ifpi (Fédération internationale de l’industrie phonographique).

Mais HP aura fort à faire avant de prétendre concurrencer iTunes. La plate-forme en ligne d’Apple est devenu le premier distributeur de musique (numérique et physique) sur le marché américain avec près d’un quart des ventes totales. En France, la part d’iTunes a doublé en 2009 pour atteindre les 5 % du chiffre d’affaires de la musique. Soit une bonne part des 56 % de hausse des ventes numérique que le Snep (Syndicat national des éditeurs de phonogrammes) a annoncé à Cannes également dans la présentation du bilan annuel de l’industrie. La part d’Apple sur le marché des plates-formes de distribution de musique en ligne en France pourrait ainsi avoisiner les 70 %, VirginMusic et Fnac.com, voire AmazonMP3 essentiellement, se partagageant le reste.

Si HP n’a pas la prétention de vouloir conccurencer Apple sur le marché de la musique, il restera à vérifier que ce service complémentaire lui permettra de renforcer ses parts sur les ventes de PC grand public. Aux Etats-Unis, HP propose également une offre similaire en association avec Rhapsody de RealNetworks.

* France, Royaume-Uni, Allemagne, Italie, Espagne, Autriche, Belgique, Pays-Bas, Suède et Suisse.

** Les portables Compaq Presario CQ61 and CQ71, HP G61, G62, G72, HP Pavilion dm3, dv3, dv6, dv7, dv8, HP Envy 13 et 15. Et les dsktop HP Presario CQ53 et Pavilion HPE-1, p63 et s53.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur