HP se réorganise et se remobilise vers les ‘grands comptes’

Régulations

Le constructeur a annoncé ce 8 décembre qu’il réorganise la commercialisation de ses équipements et de ses services vers les grands comptes

Après 18 mois de réduction drastique des coûts, HP veut retrouver le chemin de la croissance. Vers les grandes organisations, il revoit sa stratégie de commercialisation: il s’agit de combiner les services de conseil, profitables, et la vente d’équipements.

Le nombre de divisions opérationnelles va être réduit de trois à quatre. Ann Livermore, ‘executive vice president” responsable de l’organisation des services, va prendre la tête du nouveau “groupe” Technologye Solutions, qui réunit les ordinateurs serveurs, le stockage, les services et le logiciel. Peter Blackmore, qui animait la division “hardware” -Enterprise system group- dirigera les ventes de cette nouvelle entité. L’annonce en a été faite devant un pare-terre d’analystes financiers, rapporte le Wall Street Journal. Cette nouvelle initiative succède à une vague de départs et de redécoupages des activités au sein d’HP ces derniers mois (cf. nos informations). Pas de commentaires officiels Juergen Rottler, ‘vice president’ ventes et marketing du groupe Services a indiqué que les ventes d’équipements sont de plus en en plus tirées par son service ‘consulting’. Il constate que les clients “recherchent un relationnel stratégique et un partenaire qui soit partie intégrante de leur activité, et apporte la technologie“. A noter que ce regroupement des services Technologie et du ‘hardware’ ordinateurs pour les grands comptes renvoie au mode d’organisation qu’avait adopté Compaq en 1999, suite à son rachat de Digital, pour mieux concurrencer IBM. Mais Compaq avait fait machine arrière un an plus tard, faute de résultats probants. La division des PC de HP a vu son chiffre d’affaires plafonner à 21.1 milliards de dollars sous la pression de Dell, notamment. Elle a dégagé un profit de 19 millions de dollars, alors que la division des services, avec 12,3 milliards de revenus, a réalisé une marge brute opérationnelle de 1,37 milliard. Et la vache à lait du groupe reste la division ‘Imaging & printing’ avec un bénéfice d’exploitation de 3,57 milliards.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur