HP stoppe les stations de travail à base d’Itanium 2

Régulations

Le constructeur a décidé d’arrêter la livraison de deux stations de travail utilisant le processeur Itanium 2 : la zx2000, monoprocesseur, et la zx6000, bi-processeur -deux modèles introduits en septembre 2002

Les deux modèles de stations de travail (pour applications scientifiques ou techniques) étaient censés relayer et concurrencer des machines à processeurs Risc. Cette décision est considérée par les spécialistes comme un repli stratégique. Aujourd’hui, HP considère que le marché des stations de travail est trop directement recouvert par celui des PC haut de gamme.

La livraison de deux stations de travail aurait été arrêtée le 1er septembre dernier, soit deux mois après le début de la fourniture du nouveau processeur 64 bits d’Intel pour architecture système x86 -référencé EM64T (Extended memory 64 technology) Retrait stratégique dans l’engagement quasi inconditionnel de HP en faveur de l’Itanium? Intel préfère évoquer une adaptation pragmatique aux attentes du marché. Une porte-parole d’Intel, Erica Fields, citée par IDG News, commente: “Le marché des stations de travail n’a jamais été la cible prioritaire de nos processeurs Itanium. C’est notre famille de processeurs Xeon avec Nocona et EM64T qui apporte les meilleurs prix et performances à ce marché des ‘worksstations’.” Pour beaucoup d’observateurs, ce retrait de HP marquent en effet la prédominance des nouvelles générations de super-PC équipés des processeurs Xeon 64 bits face au marché en perte de vitesse des stations de travail à base de processeurs Risc.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur