HP taille dans les effectifs de sa division Palm/WebOS

LogicielsTablettes

HP profilerait un plan de licenciement de plus de 500 personnes dans son unité Palm qui produit smartphones Pre et tablette TouchPad. Au risque de mettre l’avenir de WebOS en suspens.

Malgré le discours officiel, l’avenir de WebOS semble de plus en plus compromis chez HP. Le constructeur californien entend en tout cas réduire drastiquement ses investissements dans l’OS qui équipe la tablette TouchPad et les smartphones Palm Pre, notamment.

Selon le blog All Things Digital (ATD) rattaché au Wall Street Journal, HP prévoit de licencier 525 personnes de la division Palm (formée à partir du rachat du constructeur en avril 2010 pour 1,2 milliards de dollars). Si HP a confirmé cette vague de licenciements, l’entreprise n’a pas avancé de chiffres précis sur le nombre de salariés « remerciés ».

WebOS sur les traces de la TouchPad?
« Comme communiqué le 18 août dernier, HP mettra fin au développement de matériel webOS lors du quatrième trimestre de l’exercice 2011, qui se terminera le 31 octobre 2011. Suite à cette décision, la business unit WebOS subit une réduction des effectifs »
, a déclaré un porte-parole de HP à ATD, selon des propos rapportés par ITespresso.fr.

Aux dernières nouvelles, HP souhaitait recentrer WebOS sur l’offre applicative. « Léo Apotheker, a déclaré, dès le mois de juin, que le système d’exploitation WebOS constituait une pépite, un joyau –un système qualifié d’« élégant et intuitif » par des analystes. Il a donc été décidé d’en continuer les développements et de l’optimiser : WebOS est désormais rattaché à l’activité ‘software’ de HP », déclarait récemment Gérald Karsenti , le PDG de HP France, à Silicon.fr. Tout en reconnaissant l’abandon des développements matériels : tablettes et smartphones. WebOS ne risque-t-il pas de suivre le même chemin?

Crédit photo : © benoit sarasin – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur